Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 877
Faure Gnassingbé vendredi au Forum d'affaires sino-togolais Faure Gnassingbé vendredi au Forum d'affaires sino-togolais © EMMANUEL PITA

A Hangzhou, Faure Gnassingbé s’active pour transposer au Togo le miracle économique chinois Featured

Written by  Sep 07, 2018

Le premier Forum d’affaires sino-togolais s’est tenu vendredi à Hangzhou dans la Province chinoise de Zhejiang. Il a été axé sur les trois axes majeurs du Plan national de développement et des atouts que présente le Togo en tant que porte d’entrée en Afrique de l’ouest. C’est le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé qui a ouvert le forum en présence du Vice-gouverneur de Zhejiang, Zhu Congjiu, de plusieurs membres du gouvernement togolais ainsi que des opérateurs économiques chinois et togolais. A l’issue de la rencontre, les autorités togolaises se sont félicitées du bilan et des perspectives de partenariats gagnant-gagnants qui s’offrent au Togo pour la mise en œuvre de son PND.

Depuis son arrivé le 1er septembre dernier en Chine, où il a participé au Forum de coopération sino-africaine, Faure Gnassingbé n’avait qu’une seule idée en tête : celle de vendre au secteur privé chinois le PND adopté il y a quelques semaines par le gouvernement togolais. La part du secteur privé dans l’atteinte des objectifs de ce document est fixée à 65%.

Ainsi, outre les audiences accordées à des chefs d’entreprises et la rencontre bilatérale qu’il a eue avec son homologue chinois Xi Jinping, le président togolais a tenu à ce que soit organisé à Hangzhou dans la province de Zhejiang, un forum d’affaires sino-togolais qui permet de mieux expliquer le PND aux opérateurs économiques chinois.

Le miracle économique chinois qui inspire tant…

Le forum qui s’est tenu vendredi a connu une forte mobilisation du secteur privé chinois. Et pour Faure Gnassingbé, il participe à l’intensification des échanges économiques entre la Chine et le Togo, dans la lignée des ambitions exprimées au cours du Forum sur la coopération sino-africaine qui s’est tenu en début de semaine à Beijing.

Le président togolais a expliqué que le choix de la Province de Zhejiang pour accueillir cette première édition n’est pas fortuit. Pour lui, cette province, aujourd’hui capitale chinoise du e-commerce est le symbole du miracle économique chinois qui inspire tant le continent africain.

« Entrepreneuriat, industrialisation, échange, innovation : les ingrédients de la transformation économique du Zhejiang en font aujourd’hui sa renommée. Vous qui en avez été les artisans, je suis venu aujourd’hui à Hangzhou vous lancer un appel : ce sont ces mêmes ingrédients qui transformeront économiquement le Togo, soyez les artisans du miracle économique togolais ! », a déclaré M. Gnassingbé.

Le Chef de l’Etat a affirmé aux opérateurs économiques chinois de la Province de Zhejiang que produire au Togo sera pour eux la garantie de pouvoir exporter leur production sans barrière tarifaire vers les pays de la CEDEAO, un marché de plus de 350 millions de personnes. Il a rappelé que le port de Lomé, port naturel en eau profonde, peut accueillir des navires de 13 000 TEU, faisant de Lomé un hub portuaire de la sous-région facilitant les échanges. Sans oublier l’aéroport de Lomé, relié à plus de 20 capitales d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique Centrale et qui peut accueillir jusqu’à 2 millions de passagers par an.

« C’est un partenariat gagnant-gagnant que je vous propose, et sommes prêts à vous accompagner au quotidien dans la réalisation de projets structurants et créateurs d’emplois », a-dit-il invitant par la même occasion les entreprises chinoises à « venir au Togo pour bâtir ensemble la communauté de destin » appelée de tous les vœux.

Faire du Togo… le Hongkong de l’Afrique de l’ouest

Pour sa part, Zhu Congjiu, le vice-président de la Province de Zhejiang s’est dit heureux de discuter de la coopération économique avec les autorités togolaises. Il a noté que sa Province est à l’avant-garde de l’initiative de la Ceinture et de la route. Pour lui, tout sera mis en œuvre pour que Zhejiang joue un rôle important dans le développement de l’industrie manufacturière au Togo. C’est dans ce sens qu’il a encouragé les investisseurs de la Province à venir investir massivement au Togo.

A la suite du vice-président de la Province de Zhejiang, le Président Directeur Général du Fonds de développement sino-africain (CADFund), Shi Jiyang a salué la clarté des objectifs du PND. M. Shi a indiqué que son fonds va promouvoir une coopération gagnant-gagnant sino-togolaise pour le développement.

« Le Togo occupera une place importante en Afrique de l’Ouest avec plus de projets chinois… Nous allons tout mettre en œuvre pour faire du Togo le petit Paris ou Singapour ou encore le Hongkong de l’Afrique de l’ouest », a lancé Shi Jiyang.

Plusieurs acteurs du secteur privé togolais et africains étaient à ce business forum, premier du genre organisé par un pays africain en Chine. Parmi eux l'on peut citer Ade Ayeyemi, le PDG du Groupe Ecobank. M. Ayeyemi était accompagné par Paul-Harry Aithnard, responsable de Ecobank Afrique de l'Ouest. Intervenant dans le cadre du forum, M. Aithnard a invité le Togo à saisir l'opportunité de l'intérêt que la Chine porte actuellement à l'Afrique. Pour lui, il sera nécessaire de s'assurer que les partenariats qui commencent à se créer portent leurs fruits pour l'atteinte des objectifs clairs assignés au PND du Togo. Le président d'Afrieximbank répondait aussi au rendez-vous. De même que Pinto Lopes Carlos Alberton, représentant spécial de l'Union Africaine pour les partenariats.

 

Le forum a également enregistré la participation du Président de l'association des grandes entreprises du Togo (AGET), Clément Ahialey, du PDG de Togo Terminal, Charles Kokouvi Gafan, du Directeur général de MAERSK-Togo, Edem Tengue. Au niveau du secteur public, l'on peut signaler la participation active du Commissaire général de l'Office togolais des recettes (OTR), Kodjo Adedze, du Commissaire des impôts, Esso-Wavana Adoyi, de la Directrice général de l'Institut national d'assurance maladie (INAM-Togo), Myriam Dossou-d'Almeida, notamment. 

Le Plan National de Développement en question…

Notons que le Forum a été marqué par plusieurs rencontres B to B entre les opérateurs économiques chinois et leurs homologues togolais mais également avec des membres du gouvernement togolais. De même, trois accords de coopération ont été signés entre le gouvernement togolais et la Province du Zhejiang.

A signaler que le PND qui s’étend sur la période 2018-2022 s’articule autour de trois axes majeurs. L'axe 1 met l'accent sur de grands investissements en matière d'infrastructures logistiques et d'affaires comme principal gisement de croissance à court terme. L'idée est de mettre en place un hub logistique d'excellence et d'un centre d'affaire de premier ordre dans la sous-région à travers l'amélioration des infrastructures existantes et de la connectivité multimodale et des TIC.

De l’autre, au niveau de son 2e axe, le document priorise le développement industriel dans les secteurs créateurs de valeurs ajoutées et significativement tournés vers l'exportation (agrobusiness et manufacture) et la satisfaction de la demande interne. Il s'agit de soutenir la croissance à long terme de l'économie ainsi que l'activité logistique et de service.  

Et enfin l'axe 3 insiste sur le renforcement des capacités institutionnelles et humaines appropriées pour relever les objectifs fixés aux axes 1 et 2. Il est aussi question de la prise en compte effective des principes fondamentaux d'équité, d'inclusion et de durabilité dans l'ensemble du processus de mise en œuvre du PND.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on samedi, 08 septembre 2018 04:48
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer