Breaking News
MIRAMBEAU

À Niamey, le Togo milite pour la création d’une Zone de Libre Echange Continentale

Written by  Jui 16, 2017

C’est ce vendredi que s’achève à Niamey, la troisième réunion des ministres africains du Commerce. Le Togo est représenté à cette rencontre par une délégation conduite par la ministre du commerce et de la promotion du secteur privé, Bernadette Legzim-Balouki.

En juin 2015, les négociations en vue de la création d’une Zone de Libre Échange Continentale (ZLEC) ont démarré après la session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine tenue à Johannesburg en Afrique du Sud. La Conférence avait projeté de créer une zone de libre-échange continentale à l’horizon 2017.
L’objectif majeur des négociations de la ZLEC est de parvenir à un accord commercial global et mutuellement bénéfique entre les États membres de l’Union africaine.
En février 2016, le Forum de négociation (FN) de la ZLEC s’est tenue des groupes de travail techniques (GTT) ont été créés pour soutenir les négociations. Le but est d’élaborer les projets de textes de la ZLEC.
Le 5e FN-ZLEC n’a pas conclu le projet de modalités de négociations sur la libéralisation tarifaire et le commerce des services. Raison pour laquelle le Département du Commerce et de l’Industrie de la Commission de l’UA organise la 6e réunion du FN-ZLEC.
L’objectif est de conclure le projet de modalités de négociations sur la libéralisation tarifaire et le commerce des services, d’examiner les projets de textes de l’Accord de la ZLEC et de recevoir les rapports de la deuxième réunion des groupes de travail techniques.

Quant à la troisième réunion des hauts fonctionnaires en charge du commerce qui s’est tenue en prélude à celle des ministres, elle a permis d’examiner les conclusions des cinquième et sixième réunions du Forum de négociation de la ZLEC, le rapport de la quatrième réunion de coordination des APE et le projet de position commune sur les APE pour le Sommet Afrique-UE, ainsi que le rapport d’étape sur les préparatifs de la Onzième Conférence ministérielle de l’OMC.
Ce sont donc ces conclusions des travaux des hauts fonctionnaires que les ministres africains du Commerce examinent vendredi en clôture de la réunion de Niamey.
Les ministres passeront au crible les différentes options en fonction de leur compatibilité avec les principes directeurs sur les négociations de la ZLEC.
Soulignons que l’analyse est effectuée en collaboration avec la CNUCED, la CEA et les CER.

Last modified on vendredi, 16 juin 2017 13:00

Facebook

Fermer