Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Va'aleto'a Sualauvi recevant Robert Dussey Va'aleto'a Sualauvi recevant Robert Dussey

A Apia, Robert Dussey joue sur deux tableaux diplomatiques Featured

Written by  Fév 26, 2019

Apia, la capitale de Samoa (Polynésie occidentale) accueille depuis lundi les consultations politiques qui se déroulent dans la droite ligne des négociations entre les pays ACP et l’Union européenne. La rencontre d’Apia a été une occasion pour le négociateur en chef des ACP, Prof Robert Dussey de faire le point des discussions au pays du pacifique. Par ailleurs, le Chef de la diplomatie togolaise profite de ce déplacement pour renforcer les relations entre son pays et Samoa.

Les discussions entre les deux groupes de pays devront permettre de parvenir à un accord post-Cotonou d’ici 2020. Et c’est pour mettre les concernés au même niveau d’information que Robert Dussey, négociateur en chef pour le compte des ACP s’est rendu à Apia pour faire le point des négociations devant les chefs d’Etat des pays du Pacifique.

En dehors du point, la rencontre d’Apia offre l’occasion aux pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique de se consulter pour s’entendre sur la meilleure stratégie à suivre pour aboutir à un accord équilibré.

Le futur accord entre les ACP et l’UE sera un accord de partenariat unique, juridiquement contraignant. Il est prévu qu’il soit un accord de longue durée. Même si cette durée reste à déterminée. En effet, la zone ACP milite pour un accord post-Cotonou d’une durée de vie de 20 ans au minimum avec des révisions périodiques.

Dans le cadre des discussions, il faut souligner que les négociateurs européens prévoient un socle commun avec des objectifs et des principes partagés, complété par trois protocoles régionaux (Afrique, Caraïbes et Pacifique). 

Mais au niveau des pays ACP, l’équipe du Prof Dussey lutte plutôt pour un accord unique et juridiquement contraignant, dans le cadre d’un engagement unique couvrant trois piliers thématiques et neuf questions transversales considérées comme des priorités, prenant en compte les spécificités régionales.

Le ministre togolais des affaires étrangères, milite pour que tout soit mis en œuvre pour que les négociations se terminent d’ici à l’été 2019. Les raisons avancées ont trait aux prochaines élections au Parlement européen et de l’expiration du mandat de l’actuelle Commission européenne en 2019.

« Cette échéance pourrait être respectée caril existe une convergence de vues pour un  accord global », a indiqué Robert Dussey.

La rencontre de Samoa enregistre également la présence de Neven Mimica, le Commissaire européen à la Coopération internationale et au développement. M. Mimica est aussi le négociateur de l’UE.

A Apia, Robert Dussey profite pour renforcer les relations entre le Togo et Samoa. Le chef de la diplomatie togolaise a eu l’occasion de s’entretenir avec le Chef de l’Etat du pays, Va'aleto'a Sualauvi.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on mardi, 26 février 2019 08:47
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer