Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 877
Faure Gnassingbé et Xi Jinping Faure Gnassingbé et Xi Jinping

Faure Gnassingbé et Xi Jinping: Un même rêve et une même ambition Featured

Written by  Aoû 24, 2018

Le président togolais s’est prononcé vendredi sur les relations de coopération qui existent depuis plus de 4 décennies entre le Togo et la Chine. Des relations qui se caractérisent par la fidélité dans l’amitié et la confiance réciproque. A quelques jours du sommet sur le Forum de coopération sino-africaine, Faure Gnassingbé s’est félicité de l’accompagnement de la Chine pour le développement économique du Togo. Estimant que la mondialisation a contribué à accroître les inégalités, le dirigeant togolais salue le nouveau projet chinois « Une ceinture, une route » qui devra permettre une communauté de destin entre la Chine et l’Afrique.

Faure Gnassingbé s’est prononcé au micro de la CGTN. Dans l’interview, il a, d’entrée de jeu, salué les réalisations faites par le Togo avec le concours de la Chine au nombre desquelles la nouvelle aérogare de l’aéroport international Gnassingbé Eyadèma. Pour le président togolais,  ce bel aéroport, efficace et sûr est une fierté pour les togolais.

« C’est un aéroport qui a aussi une vocation régionale. Quand vous regardez autour de nous, c’est vraiment un des plus modernes dans la sous-région. Ceux qui bénéficient des impacts directs sont les voyageurs et ceux qui y travaillent », a-t-il relevé.

Le Chef de l’Etat togolais a évoqué les échanges commerciaux entre la Chine et le Togo. Ces échanges continuent de progresser.

Au sujet des relations diplomatiques entre les deux pays, Faure Gnassingbé a salué la fidélité dans l’amitié et la confiance réciproque qui les caractérisent depuis plus de 4 décennies. Des relations caractérisées par une entente entre les deux pays sur les grandes questions du monde.

« Ce qui a changé c’est pour le meilleur notamment dans le domaine économique. Elle a surtout changé dans le domaine économique. Les relations sont plus vigoureuses et les montants en jeu sont plus importants et ce sont adaptées à la nature de nos besoins. Au fur et à mesure que la Chine a eu des moyens plus importants, elle a accru l’aide par rapport aux pays africains et le Togo en particulier », a-t-il dit.

Une coopération gagnant-gagnant

Les Chefs de l’Etat togolais s’est par ailleurs réjoui des échanges entre les jeunes togolais et chinois. Il a estimé que les investissements chinois ont aidé le Togo dans son développement. Il a souhaité que des entreprises chinoises délocalisent leurs activités au Togo essentiellement dans le secteur agroindustriel.

Faure Gnassingbé est annoncé au sommet du Forum sur la coopération sino-africaine. Il devrait rencontrer son homologue chinois, Xi Jinping. Il estime qu’il s’agit d’un sommet important.

« Le monde a évolué. Le comportement de certaines puissances a changé et le monde a beaucoup changé et pour de vieux partenaires comme la Chine et l’Afrique, nous avons besoin de maintenir la stabilité. Nous avons besoin de confronter nos points de vue sur le développement que nous voyons dans le monde. Il y a une tentation de certaines puissances de faire les choses. Alors que ce qui est la base des relations entre l'Afrique et la Chine, c'est le concertation et le souci d'avoir une coopération gagnant-gagnant. La Chine tire son intérêt et les pays africains également », a-t-il indiqué précisant qu’il est important d’évoquer certains sujets de l’heure tels que le changement climatique, le terrorisme, le multilatéralisme avec le président chinois.

Le président togolais dit partager le même souci que le président chinois : celui de préserver la paix et la rétablir là où elle est menacée.

Le sommet de Pékin porte sur le projet une ceinture, une route pour une communauté de destin. Faure Gnassingbé salue un tel projet. Pour lui, la mondialisation a accru les inégalités.

« Quand vous observez la mondialisation aujourd’hui, le vrai problème, c’est l’accroissement des inégalités. Les riches sont de plus en plus riches et les pauvres sont de plus en plus pauvres. Quand il y a de telles inégalités, une telle différence, il n’est pas possible de parler d’une communauté de destin. Je salue le projet une ceinture, une route parce qu’il vise à faire en sorte que ceux qui sont les plus défavorisés puissent aussi avoir accès à une forme de prospérité, sortir de l’état de pauvreté », affirme Faure Gnassingbé.

Le chef de l’Etat togolais estime que la communauté de destin ne peut pas être seulement un slogan mais doit être accompagné par une action. Et c’est à ce titre qu’il salue le projet une ceinture, une route de la Chine. Il souhaite que l’Afrique puisse profiter et mériter la part qu’on lui attribuera dans ce projet.

« Notre première ambition, c’est de faire taire les armes sur le continent. S’il y a la paix, je pense que le reste est permis », a conclu M. Gnassingbé.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on vendredi, 24 août 2018 19:14
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer