Breaking News

Des experts du Conseil de l’Entente examinent des dossiers importants à Lomé

Written by  Déc 06, 2017

La 13e réunion ordinaire du Comité des experts du Conseil de l’Entente s’est ouverte mercredi à Lomé. Les travaux ont été lancés par Abra Afetse-Tay, la Secrétaire générale du ministère togolais des affaires étrangères en présence de Patrice Kouame, le Secrétaire exécutif de l’organisation.

Cette session de fin d’année est essentiellement consacrée au projet de budget de l’année prochaine. Les experts auront également à examiner le rapport d’audit institutionnel et organisationnel en vue des réflexions et la préparation des prochaines discussions concernant le plan stratégique 2018-2022 du Conseil de l’Entente.

Dans les détails, les travaux seront axés sur l’état d’exécution des recommandations du Conseil des ministres dont la sélection d’un nouveau commissaire au compte, les démarches en vue de l’opérationnalisation des accords de partenariat signés entre la CEDEAO, l’OIF, le Groupe des Etats ACP et le Conseil de l’Entente, l’évaluation du plan stratégique 2013-2016 et l’élaboration du plan stratégique 2018-2022 et le suivi-évaluation des projets pilotes réalisés.

Ouvrant la rencontre au nom du Chef de la diplomatie togolaise, le Professeur Robert Dussey, Abra Afetse-Tay a indiqué  a indiqué que les dossiers du Centre régional de formation pour l’entretien routier (CERFER) figurent au menu des travaux. Les statut ont été révisés et signés par les ministres de l’organisation mais la mise en œuvre du plan de développement stratégique au titre de l’appui technique au Centre pour sa transformation peine à être réalisée par manque de financement.

« Je voudrais à nouveau nous inviter à nous impliquer davantage dans les démarches de financement en cours auprès de la BAD. De même, nous nous devons d’entreprendre d’autres initiatives novatrices visant à aider le CERFER à mobiliser des ressources pour son fonctionnement », a déclaré Mme Afetse-Tay, Secrétaire générale du ministère togolais des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine.

Mme Afetse-Tay, présidente du Comité des experts a exhorté les Etats membres du Conseil de l’Entente à verser au budget du centre, leur contribution annuelle.

« le Conseil de l’Entente dans la poursuite de ses efforts aux fins d’accroître le bien-être des populations à travers la réalisation des projets et programmes compte beaucoup sur le ferme appui des Etats membres », a-t-elle précisé.

Les travaux se poursuivent jusqu’au vendredi prochain et seront suivis deux jours plus tard par la réunion du Conseil des Ministres prévue le 10 décembre.

Le Conseil de l’Entente comprend 5 pays à savoir : Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Niger et Togo

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer