Breaking News
Didier A.

Didier A.

Lors de la conférence de presse animée jeudi par le gouvernement, le ministre de la sécurité et de la protection civile, Damehame Yark est revenu sur les évènements qui ont suivi la manifestation organisée samedi dernier par la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition dans la ville de Lomé. Des manifestants qui rentraient chez eux après le meeting de la Plage ont été déviés au Carrefour 3K et au niveau d’Attikoumé ; ce qui a dégénéré. Pour le Colonel Yark, ces évènements déplorables sont dus à une incompréhension.

« UEMOA : Entrepreneuriat et Croissance », c’est sous ce thème que se déroule à Lomé depuis jeudi une conférence internationale organiqée par la Société Emergence Capital, le Think Tank Club 2030 Afrique avec le soutien de l’Agence Française de Développement (AFD) et les Young Leaders de la Fondation AfricaFrance. La conférence réunit entre autres des chefs d’entreprises, des experts et professionnels de plusieurs domaines, des start-ups de l’Afrique, etc. 

Le gouvernement togolais était jeudi devant la presse nationale et internationale à Lomé. Occasion pour les ministres Gilbert Bawara de la fonction publique, Damehame Yark de la sécurité, Payadowa Boukpessi de l’administration territoriale et Pius Agbetomey de la justice de faire le point de la situation qui prévaut dans le pays, d’éclairer l’opinion sur les mesures prises pour la résolution de la crise et annoncer l’ouverture du dialogue dans les prochains jours.

La 13e réunion ordinaire du Comité des experts du Conseil de l’Entente s’est ouverte mercredi à Lomé. Les travaux ont été lancés par Abra Afetse-Tay, la Secrétaire générale du ministère togolais des affaires étrangères en présence de Patrice Kouame, le Secrétaire exécutif de l’organisation.

Il s’est tenu à Lomé lundi, le 18e dialogue politique entre le gouvernement togolais et l’Union Européenne. La session a permis aux deux parties d’aborder les questions sociopolitiques majeures de l’heure, la migration, les retombées du sommet Afrique-Europe, notamment. Les débats ont été dirigés par le Professeur Robert Dussey, Chef de la diplomatie togolaise et de Cristina Martins-Barreira, la cheffe de la délégation de l’Union Européenne au Togo.

Les faits qui se sont produits samedi dernier à la fin de la manifestation de l’opposition dans certains quartiers de Lomé ne sont pas du goût de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise. Alors qu’ils rentraient chez eux après le meeting de la Plage, plusieurs partisans de la coalition ont été pris à partis par les forces et de sécurité qui ont même fait usage de gaz lacrymogènes. Des agissements qui ne sont pas du goût du Chef de file de l’Opposition, Jean-Pierre Fabre qui a menacé lundi de ne plus dialoguer avec le pouvoir de Faure Gnassingbé si ces brimades continuent. Même son de cloche du côté de Brigitte Adjamagbo-Johnson.

Du 1er au 02 décembre dernier, une délégation de haut niveau de la CEDEAO, conduite par le ministre togolais des affaires étrangères, Professeur Robert Dussey, président du Conseil des ministres de la CEDEAO s’est rendue à Bissau. La mission envoyée par Faure Gnassingbé, le président en exercice de la CEDEAO visait à procéder avec toutes les parties prenantes de la crise politique bissau-guinéenne à l’évaluation de la mise en œuvre des accords de Conakry et de Bissau. Il ressort de cette mission que la crise est loin d’être résolue pour le fait qu’aucun des accords signés n’est mis en œuvre.

Assurément, la 14e édition de la Foire internationale de Lomé (FIL) est sur voie du succès. Le Directeur du Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF), Kuéku-Banka Johnson se réjouit du déroulement de ce rendez-vous commercial et garde espoir quant à l'atteinte des objectifs assignés à cette 14e Foire de Lomé avant la clôture.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer