Breaking News
Didier A.

Didier A.

Les manifestations de rues annoncées pour les 7, 8 et 9 novembre auront effectivement lieu. Le gouvernement togolais ayant levé la mesure d’interdiction des marches en semaine. Les leaders de la coalition des 14 partis politiques de l'opposition l’ont confirmé mardi en conférence de presse à Lomé. Ils appellent les populations à sortir pour libérer le Togo afin d'en faire un patrimoine commun.

Gilbert Bawara, le ministre togolais de la fonction publique et cadre du parti UNIR estime que son parti est désormais revigoré après son premier congrès statutaire tenu le week-end dernier à Tsévié (30 km de Lomé). M. Bawara indique que le parti va travailler en valorisant le débat d’idées et la contradiction et restera ouvert au dialogue et à la concertation pour le retour de la sérénité dans le pays.

Les propos tenus samedi dernier par Faure Gnassingbé devant les militants de l’Union pour la République (UNIR) à l’ouverture du congrès statutaire de ce parti ne passent pas inaperçus au niveau de l’opposition togolaise. Le Chef de l’Etat togolais qui dit être un homme simple est étonné d’être taxé de « dictateur sanguinaire ». Pour Eric Dupuy, le secrétaire national à la communication de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), le président togolais est bien un dictateur.

Le 1er Congrès du parti Union pour la République (UNIR) tenu à Tsévié est rentré dans l’histoire. Les travaux de deux jours ont permis de mettre en place les organes du parti, adopter les statuts et règlements intérieurs. Plusieurs décisions ont été prises et les membres du bureau du parti ont été présentés à la presse. Sans surprise, Faure Gnassingbé garde les commandes du parti présidentiel.

Le 1er congrès statutaire de l’Union pour la République (parti au pouvoir) a pris fin dimanche à Tsévié. Le congrès a été l’occasion pour les militants et les sympathisants du parti de faire bloc derrière leur président Faure Gnassingbé pour sa politique et sa volonté d’opérer les réformes constitutionnelles et institutionnelles par l’organisation prochaine d’un référendum pour modifier des articles importants de la constitution. Par ailleurs, M. Gnassingbé reste président du parti.

La Société Générale de Micro & Méso Finance(SOGEMEF) S.A. s’est dévoilée vendredi au public togolais à l’occasion d’une conférence de presse marquant officiellement le début de ses activités sur le territoire togolaise. Cette nouvelle institution de Système financier décentralisé opère dans la micro mais aussi dans la méso finance et compte apporter des réponses aux besoins de financement de trésorerie des PME, PMI, TPME et TPMI avec des garanties plus souples et des solutions adaptées.

Le tout premier congrès statutaire de l’Union pour la République (UNIR, au pouvoir) s’est ouvert samedi à Tsévié. Il a été marqué par la présence du président du parti, Faure Gnassingbé qui s'est adressé aux militants avant de se retirer. Les travaux du congrès ont été ouverts en son nom par le Premier Ministre, Sélom Klassou en présence de plusieurs cadres du parti et quelques membres du corps diplomatique.

« Le gouvernement engagera sans délai les initiatives idoines afin d’évaluer ensemble avec tous les acteurs politiques, les conséquences des débordements et incidents constatées suite aux manifestations, afin de prendre les mesures appropriées pour préserver les manifestations pacifiques publiques mais aussi promouvoir une atmosphère de sérénité indispensable à la recherche de solutions durables à la question des réformes politiques ».

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer