Breaking News
MIRAMBEAU
Didier A.

Didier A.

15,5 millions d'euros, soit plus de 10 milliards de francs CFA, c’est le montant de l’aide budgétaire que l’Union européenne a décaissé en décembre 2016 aux autorités togolaises. Le décaissement fait suite à l'analyse des progrès dans la gestion des finances publiques. Selon la délégation de l’Union Européenne au Togo, l’appui est aussi la conséquence de l'engagement aux réformes souscrit par  le Togo via la prochaine signature du programme avec le FMI. 

Si 2016 a rimé avec des baisses successives du prix des produits pétroliers à la pompe au Togo, 2017 pourrait rimer avec des augmentations de ces prix. Le gouvernement togolais a annoncé jeudi une hausse à compter de vendredi 27 janvier. Une première hausse depuis le mois de juillet 2016.

Le Premier ministre Sélom Klassou a ouvert jeudi à Lomé la Conférence maritime 2017 qui se tient sur le thème : « Point sur la collaboration entre les acteurs de l’Action de l’Etat en Mer et opportunités de développement de l’économie maritime au Togo ». C’était en présence de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre André Johnson de l’environnement et Stanislas Baba, Ministre Conseiller pour la mer.

Les Eperviers du Togo ont regagné mercredi Lomé après leur élimination à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Gabon 2017. L’équipe togolaise qui totalise un match nul et 2 défaites n’a pas comblé les attentes. Pendant ce temps,  le sélectionneur Claude Leroy joue les prolongations dans les couloirs de la CAF.

Le Millennium Challenge Corporation (MCC) a achevé mercredi une nouvelle mission au Togo dans le cadre de la formulation du programme Threshold pour lequel le pays a été déclaré éligible en novembre 2015. La mission a conféré mercredi avec les journalistes togolais et a expliqué que le Togo qui a validé 12 indicateurs en 2016 a été rééligible pour continuer le Programme Seuil.

Inexorablement, l’on avance vers l’heure fatidique de 19 heures GMT où les Eperviers du Togo croisent les crampons avec les Léopards de la RDC. Le vainqueur de la partie se verra aux quarts de finale de la CAN 2017 et les autorités togolaises ne comptent pas rester les bras croisés.

La démission du gouvernement Ahoomey-Zunu II attendue depuis la prestation de serment de Faure Gnassingbé le 04 mai dernier est désormais chose faite depuis vendredi. Le Président réélu à la tête du Togo pour un nouveau mandat de cinq ans, avait pourtant indiqué qu’il n’y a pas de temps à perdre. Après cette démission, viendra la nomination d’un nouveau Premier Ministre. Qui prendra le poste ?

Le Collectif de résurgence de la Diaspora togolaise (CRD-Togo) et le Mouvement Kekeli (MK) ont estimé cette semaine que l’élection présidentielle du 25 avril est une mascarade qui n’a ni failli dans sa conception ni dans sa conclusion, portant encore Faure Gnassingbé au pouvoir pour les cinq prochaines années. Pour le CRD-Togo et le MK, la victoire sans surprise de Faure Gnassingbé consacre l’échec d’une certaine forme d’opposition politique au TOGO. Les deux mouvements dressent un inventaire sans complaisance dans une véritable approche systémique de la longue crise sociopolitique togolaise.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer