Breaking News
Didier A.

Didier A.

Les forces de défense et de sécurité vont se retirer de la ville de Sokodé (338 km de Lomé). L’annonce a été faite lundi par le gouvernement togolais à travers un communiqué. Dans le même temps, les autorités décident de mettre en place un plan sentinelle devant renforcer la surveillance des lieux publics et sécuriser les marchés.

Le Premier ministre togolais, Sélom Klassou a ouvert officiellement lundi la 14e foire internationale de Lomé (FIL) démarré le 24 novembre dernier. C’était en présence de plusieurs membres du gouvernement dont la ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé, Bernadette Legzim-Balouki et du directeur du Centre togolais des expositions et Foires de Lomé (CETEF), Kueku-Banka Johnson.

En marge du lancement de la ferme agricole moderne Egypto-togolaise de Lama-Tessi samedi dernier, le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé s’est rendu dans la ville de Sokodé (338 km de Lomé), meurtrie depuis le mois d’août par de violentes manifestations et assiégée par les forces de défense et de sécurité. A l’issue de ce déplacement, M. Gnassingbé a indiqué que ce qui se passe dans cette ville lui fait de la peine et le rend triste. Il appelle à trouver des solutions pour que Sokodé retrouve son calme.

C’est désormais une certitude. Le dialogue politique entre les partis de l’opposition, la société civile et le parti au pouvoir s’ouvrira d’ici une dizaine de jours. Après les différentes consultations et autres tractations diplomatiques, la délégation ghanéenne est de retour ce dimanche à Lomé. Nana Akufo-Addo a assigné une mission claire à ses émissaires qui vont s’activer à partir de ce lundi pour l'ouverture du dialogue.

La 34e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) dont la tenue à Lomé n’a pas été possible, s’est ouverte samedi à Paris. Le Togo est représenté par son ministre des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine, le Professeur Komlan Edoh Robert Dussey. A l'occasion, le Chef de la diplomatie togolaise a salué la solidarité de la Francophonie au côté du Togo pour la résolution de la crise politique en cours.

Le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé a présidé samedi à Lama-Tessi, l’ouverture de la ferme agricole moderne égypto-togolaise. C’était en présence de plusieurs membres du gouvernement et de l’ambassadeur de la République arabe d’Egypte au Togo. Cette ferme est l’un des fruits des excellentes relations de coopération entre le pays des pharaons et le Togo.

La Lettre du Continent, le journal d'investigation et d'enquête français est habitué à faire des révélations sur le Togo et ses gouvernants, sur l'organisation sécuritaire autour du Chef de l'État et sur la gouvernance du pays. Mais, le journal apprécié dans certains milieux togolais n'est pas en odeur de sainteté avec certaines personnalités qui l’accusent de manquer d'objectivité dans ses écrits. Il fait des mécontents aussi bien dans les rangs du régime en place que dans l’opposition.

La crise politique qui secoue le Togo depuis le 19 août dernier est au centre de toutes les tractations diplomatiques dans la sous-région ouest-africaine. La médiation sous régionale conduite désormais par le Ghana explore toutes les voies devant mener à une sortie de crise pacifique avec à la clé, la mise en œuvre effective des réformes portant sur la limitation de mandats, le mode de scrutin à deux tours notamment. Plusieurs acteurs politiques togolais sont reçus au Ghana ces derniers jours. Et parmi les noms de ceux qui ont franchi la frontière de l’ouest figure celui de Pascal Bodjona.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer