Breaking News
Didier A.

Didier A.

Un mini-sommet sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme dans la sous-région ouest-africaine s’est tenu vendredi à Accra. Il a réuni les Chefs d’État du Togo, du Burkina Faso du Bénin, du Ghana et le Vice-Président de la Côte d’Ivoire représentant le Président Alassane Ouattara. D’importantes décisions ont été prises à l’issue de la rencontre.

Le CFA, cette monnaie héritée de la colonisation et utilisée par 14 pays africains suscite des passions tant chez les pros que chez les antis. Chefs d’Etat, ministres, économistes, activistes, citoyens, etc… en parlent. Ces derniers jours au Togo, la monnaie en question est au centre d’un ping-pong entre le Directeur national de la BCEAO, Kossi Tenou et le Prof Kako Nubukpo, ancien fonctionnaire de cette même structure. Pendant qu’on y est, le ministre togolais en charge de la fonction publique se prononce également. Gilbert Bawara, qui fait office de porte-parole du gouvernement, appelle à de sérieuses réflexions mais souligne que « les termes et les paramètres d’un débat serein sont faussés ».

Kako Nubukpo a-t-il une fois reconnu avoir raconté des contre-vérités sur le franc CFA depuis 15 ans ? Il semble que non et l'ancien ministre togolais de la prospective et de l'évaluation des politiques publiques n'a pas apprécié les propos tenus mardi à Lomé par le Directeur national de la BCEAO. Le Prof Kako Nubukpo a annoncé mercredi son intention de poursuivre Kossi Tenou en justice mais réclame également un débat public avec son ex-collègue sur la gestion du Franc CFA.

Dans une interview accordée à certains médias togolais mardi et qui a été initiée par Togobreakingnews.info, le représentant permanent de la CEDEAO au Togo est revenu sur la résolution de la crise sociopolitique togolaise par l’organisation communautaire. Pour Garba Lompo, la CEDEAO est satisfaite d’avoir contribué à ramener le calme et la sérénité au Togo. Le diplomate note qu’il y a eu certainement des actions positives et des actions imparfaites dans le processus de règlement de la crise. Pour lui, la CEDEAO va continuer à poursuivre les efforts pour le renforcement de l’apaisement dans le pays de Faure Gnassingbé, nécessaire à l’enracinement de la démocratie et de l’Etat de droit. A l’occasion, M. Lompo a tenu à répondre à ceux qui l’ont accusé d’avoir pris le parti du pouvoir de Lomé et de saboter la lutte de la Coalition des 14 partis politiques. L’ancien ministre nigérien déclare que ces contempteurs sont tous des immatures politiques qui méconnaissent le fonctionnement des institutions. Lecture !

Les critiques contre le Franc CFA se veulent de plus en plus virulentes et davantage de voix se lèvent pour appeler les pays africains utilisant cette monnaie à s’en débarrasser. Il y a quelques semaines, les anti-CFA africains ont été rejoints par les dirigeants italiens qui accusent la France de se servir de cette monnaie pour maintenir les pays africains dans la servitude. A la suite de l’ambassadeur de France au Togo qui a émis une vive protestation contre une campagne indigne et du président ivoirien, Alassane Ouattara qui dénonçait un faux débat, la BCEAO a rencontré mardi certains médias togolais pour se prononcer sur le sujet. Les autorités de la Banque centrale ont dénoncé une controverse totalement déplacée qui n’a rien à voir avec l’économie.

Facilitateur dès le déclenchement de la situation togolaise avant d’être rejoint par Alpha Condé, Nana Akufo-Addo connaît bien les causes de la crise politique togolaise. Et même si leur mission a pris fin avec le dernier sommet de la CEDEAO à Abuja, le président ghanéen affirme que les contacts se poursuivent afin d’emmener les acteurs politiques togolais à parvenir à un compromis à même d’assainir la situation du Togo. Nana Akufo-Addo s'est également prononcé sur la question du franc CFA.

Le Togo et la Russie entretiennent de bonnes relations. Cela s’est encore matérialisé samedi à Munich par une rencontre entre les ministres des affaires étrangères des deux pays. En marge de la Conférence de Munich sur la Sécurité, Prof. Robert Dussey a eu de fructueux échanges avec son homologue de la Fédération de Russie, Serguei Lavrov.

Le Togo disposera dans les prochains mois d’un hôpital de référence. Les travaux de construction de la nouvelle structure hospitalière ont été lancés vendredi à Agoè par le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé. Le projet, piloté par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan national de développement 2018-2022 et permettra de réduire les évacuations sanitaires.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/user.php on line 271
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook