Breaking News
Togo Breaking News

Togo Breaking News

En course pour les élections législatives du 20 décembre prochain, les Indépendants de la liste Bâtir compatissent à la douleur des familles éplorées suites aux violences qui ont émaillées la campagne électorale. Souhaitant un report des élections qui n’est visiblement plus possible, les jeunes de Bâtir estiment toutefois qu’il n’est pas que de laisser la place à une Assemblée monocolore. Fiacre Atsou et ses colistiers nourrissent l’ambition d’être les sentinelles et les yeux des togolais au sein de l’hémicycle. C’est pour cela que dans un dernier message à la population, ils invitent les électeurs à porter massivement leur choix sur la liste indépendante BÂTIR le jeudi prochain.

Du mouvement, il y  en a encore eu  jeudi sur le tronçon Nosté-Tohoun-Frontière  Bénin. Le ministre en charge des infrastructures, le maître d’ouvrage des travaux de bitumage de la route et les partenaires financiers y étaient encore pour une visite technique. C’est une dernière visite qui a permis au gouvernement de réceptionner des mains de  Mid Night Sun (MNS) ces travaux.  Ninsao Gnofam se réjouit de la qualité de la voie et promet à la population de Moyen-mono de transmettre au gouvernement ses nouvelles doléances.

La route continue de tuer au Togo. 7 personnes ont trouvé la mort il y a deux jours dans un accident de circulation à hauteur du pont de la rivière Amoutchou sur la Route National n°1, près de Gléi. L’accident s’est produit entre une semi-remorque et un minibus qui se rendaient tous dans le Nord du pays.

Les candidats du parti Union pour la République (UNIR) en compétition dans le Grand Lomé étaient jeudi dans le canton d’Aflao-Gakli. Les 20 candidats positionnés par le parti au pouvoir étaient en opération de charme et ont invité les populations du milieu à leur accorder leurs votes le 20 décembre prochain.

Lancé depuis quelques mois, le processus de mise en place d’un mécanisme électoral consensuel, en vue de la tenue du scrutin législatif se poursuit, pendant que des voix s’élèvent pour demander son report. La campagne électorale, une étape décisive de toute élection, a, elle, démarrée timidement depuis le 04 décembre. Et de toute la panoplie de mouvements indépendants qui participent à ce scrutin, un groupe semble sortir du lot. Contrairement aux autres qui semblent crouler dans la monotonie, « Bâtir », puisque c’est de lui qu’il s’agit, tient un discours rassurant et crédible qui prend en compte les aspirations profondes du peuple. Nous avons rencontré sa tête d’affiche Fiacre Ayao ATSOU qui, conscient du rôle d’innovation et de conciliation que doit désormais jouer la jeunesse togolaise, revient ici sur leurs réelles motivations et leurs attentes à l’issue de ces élections.

L’Observatoire togolais des médias (OTM) a appelé jeudi les journalistes togolais à faire preuve de responsabilité dans leurs différentes publications ayant trait à la crise que traverse le Togo. Cette semaine, il a été donné de constater que plusieurs organes de presse ont publié des images de personnes fauchées lors des manifestations. Des images choquantes qui interpellent l’OTM. L’instance faîtière des organisations de la presse togolaise invite les professionnels de médias au respect des règles d’éthique et de déontologie.

Finies les difficultés et les tracasseries liées à l’acquisition des biens immobiliers, notamment les maisons en Afrique pour les africains. Des jeunes opérateurs économiques africains de la diaspora viennent de mettre sur pied une plateforme numérique, qui permet aux visiteurs de pouvoir disposer de la bonne information afin de prendre la bonne décision. Il s’agit du site www.residomia.com; la plateforme immobilière panafricaine par excellence. Pour Charles Dogbe, le Directeur général, il s’agit d’une solution innovante qui va résorber le déficit en matière d’information dans le domaine de l’immobiliser en Afrique.

La Concertation Nationale de la Société Civile du Togo (CNSC-Togo) a déroulé le 24 novembre dernier à Sotouboua à 271Km au nord de Lomé un programme spécial dénommé « Mieux que parlez, dialoguons ». Le projet inspiré de la campagne SPEAK 2018 de l’Alliance mondiale pour la participation citoyenne (Civicus) a été un cadre d’échange et de réflexion sur l’importance du dialogue au sein des populations de la localité. L’objectif visé  a été de renforcer la cohésion sociale et le vivre ensemble dans ladite communauté par le dialogue et la tolérance des différences.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/user.php on line 271
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook