Breaking News

Le Togo enregistre une bonne moisson à la 42e session des Comités Consultatifs Interafricains (CCI) du Conseil africain et malgache de l’Enseignement supérieur (CAMES). A l’issue des travaux qui se sont déroulés du 7 au 17 juillet, 22 enseignants-chercheurs des Universités du Togo ont décroché leur agrégation. Parmi les impétrants, 4 viennent de l’Université de Kara.

C’était la frayeur mardi matin à l’Université de Lomé. Des coups de feu ont retenti pendant que les activités académiques se déroulaient normalement. Des braqueurs venaient ainsi de provoquer la panique après avoir cassé les parebrises d’une voiture et emporté, selon plusieurs témoins, 5 millions de francs CFA.

La Salle du Conseil de l’Université de Lomé (UL) a été inaugurée mardi. Cette cérémonie a été couplée de la remise de matériels de laboratoire à la faculté des sciences (FDS). La manifestation présidée par Prof Dodzi Kokoroko s’est déroulée en présence de la Directrice de cabinet du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Dzifa Ama Gameti et des présidents honoraires de ce temple du savoir notamment.

Le Président de l’Université de Lomé (UL) s’est prononcé mardi sur l’affaire CAMES. Dodzi Kokoroko a affirmé, en marge d’une cérémonie, que les valeurs qui fondent cette université publique du Togo ne sauraient être sacrifiées avec « l’insolence et l’imbécilité ». Pour Professeur Kokoroko « l’Université de Lomé ne sera jamais une colonie du CAMES ».

Le Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur (CAMES) est au centre des débats d'essence procédurale. Des professeurs agrégés, titulaires de chaire du Togo, du Bénin et de la Côte d’Ivoire sont en effet accusés d’avoir « manqué à leur devoir éthique ». Les mis en cause avaient été convoqués le 16 avril dernier à comparaître devant la Commission de l’éthique et de déontologie (CED). Les avocats des professeurs visés dont des togolais dénoncent une violation des textes et des éléments basiques du droit processuel. Ils chargent à leur tour le Secrétaire général du CAMES, Monsieur le professeur Bertrand Mbatchi de manigancer pour porter atteinte à l’honneur de leurs clients.

L’économiste togolais prend de nouvelles responsabilités à l’Université de Lomé. Kako Nubukpo est devenu depuis jeudi le nouveau Doyen de la Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG). Il était seul candidat en lice et a obtenu 100% des suffrages exprimés.

Deux nouvelles licences professionnelles démarrent à la Faculté des Sciences de l’Université de Lomé. Elles ont été lancées mardi par le Ministre des Mines et des Énergies, Marc Dederiwe Ably-Bidamon et son collègue de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Professeur Koffi Akpagana. Il s’agit de la licence en « Géologie Minière » et celle en « Chimie Analytique Mines et Environnement». L’initiative est appuyée par la Banque Mondiale à travers le PDGM.

Il est organisé du 16 au 18 avril prochains les premières journées portes ouvertes sur les métiers de la mer. L’initiative est à mettre à l’actif du ministère des infrastructures et des transports et le ministère  de l'enseignement supérieur et de la recherche. L’activité se déroule à l’Université de Lomé et s'inscrit dans la logique  du Plan National de Développement qui ambitionne entres autres de faire du Togo un hub logistique. Ce sera également l’occasion d’inviter les étudiants à embrasser les métiers de la mer.

Les Enseignants-Chercheurs de l’université de Lomé entrent de nouveau en grève à partir du 1er avril prochain. C’est une grève d’une semaine qui a pour mot d’ordre les meilleures conditions de travail et de vie du personnel enseignant. Une lettre a été envoyée mardi au président, Dodzi Komla Kokoroko à cet effet.

Le programme de développement des énergies renouvelables au Togo (PDERT) piloté par WASCAL-Togo s’exécute parfaitement. Après l’identification des problèmes liés à l’énergie renouvelable au Togo, le comité a ouvert mercredi à Lomé une réunion de validation de l’étude de faisabilité dudit  Programme.  Elle est organisée par l’université de Lomé, engagée à mettre son expertise au profit du développement des énergies renouvelables au Togo.

TGCEL Vogan Anfoin
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer