Breaking News

Aux lendemains des élections législatives remportées par le parti UNIR (au pouvoir), la Coalition de l’opposition togolaise a annoncé une nouvelle phase de la lutte politique pour l’alternance. Le regroupement politique ayant boycotté les élections ne reconnait pas la nouvelle assemblée nationale et promet se relancer en se muant en un grand mouvement citoyen qui démarre ses actions par une grande manifestation le 12 janvier prochain. Au niveau du parti au pouvoir, on estime qu’il y a rien de nouveau dans la stratégie de la C14. Tout est du réchauffé, affirme Aklesso Atcholi.

Les candidats du parti Union pour la République (UNIR) en compétition dans le Grand Lomé étaient jeudi dans le canton d’Aflao-Gakli. Les 20 candidats positionnés par le parti au pouvoir étaient en opération de charme et ont invité les populations du milieu à leur accorder leurs votes le 20 décembre prochain.

Le président du Groupe parlementaire UNIR a expliqué mardi la démarche de l’Assemblée nationale et de la majorité parlementaire qui a consisté à nommer 4 des 5 représentants de la Coalition de 14 à la CENI. Pour Christophe Tchao, il n’est pas bienséant de laisser continuer le blocage à la CENI. L’ancien ministre explique qu’en attendant une réaction du Comité de suivi sur le droit de siège de l’UFC à la CENI, il faut compléter l’institution en charge des élections pour la poursuite du processus électoral.

La coalition des 14 partis de l'opposition togolaise a confirmé jeudi l'information selon laquelle des individus dits autodéfense auraient commis des exactions sur Essowé Passou, un militant de l'ANC dans la nuit du 15 octobre dernier à Kara. Elle condamne l'acte et dénonce ce qu'elle estime être une stratégie de la terreur du régime UNIR qui risque de déboucher encore sur un bain de sang. L'opposition exhorte la CEDEAO à aider le pouvoir de Faure Gnassingbé au respect des droits de l'homme au Togo.

La promotion PYPA 2018 (Program for Young Politicians in Africa) se donne les moyens pour parvenir à ses objectifs. Celui d’accroître la participation et l'influence des jeunes en politique et dans la société dans le sens de la consolidation de la démocratie et des droits humains. Elle a ouvert vendredi à Lomé une session de formation sur le thème : « la jeunesse et gestion de conflits : cas d’une crise née d’un projet de loi sur le quota des jeunes au parlement ». La formation est prévue pour deux jours et devra permettre aux jeunes de s’armer pour gérer les conflits et s’incruster dans les instances décisionnelles.

Touche Pas à Mon Président (TPMP) est dans la fièvre de son jubilé de coton. Le Mouvement qui a été lancé  dans les sillages des troubles du 19 août 2017 s’est rendu vendredi à la grande Mosquée d’Agoè-Zongo où il a imploré Allah pour le bon déroulement de son premier anniversaire. Les activités inscrites au programme se poursuivent jusqu’à dimanche prochain. Mais d’ores et déjà Beausoleil Obeku  et ses collaborateurs dressent un bilan positif de 12 mois de sensibilisation et de campagne contre la « désintoxication ».

L’Union pour la République (UNIR), à travers son mouvement des sages, se réjouit des recommandations formulées par les Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO. Charles Kondi Agba, délégué du parti présidentiel au dialogue intertogolais a déclaré mercredi que les propositions contenues dans la feuille de route sont celles déjà adoptées par les députés UNIR et ne devront concerner que l’avenir une fois votées.

Après la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise, c’est le tour de l’Union pour la République (UNIR) de réagir officiellement suite aux discussions du quatrième round du dialogue inter-togolais. Dans un communiqué publié jeudi, le parti au pouvoir dit  prendre acte des accords issues des pourparlers et exprime son engagement  à les  mettre en application notamment celui  relative à la date des prochaines législatives.

Le Parti Communiste Chinois a ouvert dimanche un séminaire à l’intention des jeunes leaders de partis politiques au pouvoir en Afrique. Union pour la République (UNIR, au pouvoir au Togo) a également reçu l’invitation et s’est faite représentée par une délégation de deux personnes désignée au sein du bureau de son mouvement de jeunes. Les participants se familiariseront avec les méthodes et idéologies du parti unique chinois.

Le Réseau Diaspora Force et Développement (RDFD) multiplie des contacts dans la sous-région ouest africaine pour mieux participer au développement du Togo. Il a tenu samedi dernier un forum à Dakar. L’objectif principal est de sensibiliser, d’organiser et de favoriser une meilleure implication de la Diaspora togolaise dans l’élan de développement du Togo. Le forum est l’aboutissement d’une tournée démarrée le 17 avril à Abidjan.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook