Breaking News

La Plateforme des Organisations de Défense des Droits des Employés Domestiques (PODDED)  a tenu  vendredi à Lomé une rencontre de sensibilisation et de plaidoyer à l’endroit des acteurs et de 4 ambassades  afin de les amener à s’engager véritablement  dans la défense des droits des travailleurs domestiques. Il a été question pour les participants d’examiner le document de plaidoyer sur l’argumentaire pour le respect des droits des travailleurs domestiques.

L’Ong Solidarité et Action pour le Développement Durable (SADD) s’est félicitée jeudi des résultats obtenus à l'issue de la 6ème édition du Forum Solidarité Sociale des Travailleurs/euses  (FSSTT) du Togo tenue du 21 au 23 novembre derniers à Kpalimé. C’est  à l’occasion de la publication de la déclaration finale de l’événement. Le forum de cette année constitue le fer de lance de la création d’une coalition des centrales syndicales pour la défense des droits des travailleurs dans l’espace UEMOA.

Malgré les efforts consentis pour l’amélioration des conditions de vie et de travail dans le secteur  des mines  de l’espace communautaire, les derniers rapports montrent  que le travail décent reste toujours un grand défi à relever dans plusieurs  Etats. On n’en veut pour preuve le Togo, où à la Société Nationale des Phosphates du Togo (SNPT), par exemple les conditions de vie et de travail se dégradent au quotidien avec pour corollaire plus de 15 décès enregistrés durant l’année en cours. La situation devient préoccupante au Conseil du travail et du dialogue social de l’UEMOA qui s’active pour « arrêter l’hémorragie ».

Le ministère de la fonction publique a soumis à examen jeudi le rapport d'évaluation à mi-parcours de la politique nationale de l'emploi. A l’occasion, il sera analysé la mise en œuvre du plan d'action opérationnel de ce document adopté en 2014 par le gouvernement en vue de promouvoir l'emploi et réduire le chômage et le sous-emploi au Togo, notamment ses mécanismes, ses moyens, les résultats atteints et l'impact. Il s'agit précisément d'interroger l'état de la mise en œuvre de la politique afin d'en tirer les enseignements et de proposer des ajustements nécessaires.

Le nouveau document du Programme Pays de Promotion du Travail Décent (PPTD) du Togo est en cours d’adoption à Lomé. Elaboré sous l’égide du ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Réforme Administrative avec l’appui du Bureau International du Travail (BIT), le programme qui couvre la période 2018-2021 permettra de promouvoir le travail décent au Togo. Les centrales syndicales du Togo et le Patronat participent à l’adoption du PPTD 2018-2021.

Les activités de la société de Pierres Ornementales et Marbre du Togo (POMAR Togo) connaissent un ralentissement depuis 2015. Cette situation est due à une crise financière dans laquelle la société s’est retrouvée. Dès lors, les salaires des employés étaient devenus irréguliers et ceux-ci cumulaient 10 mois d’arriérées en fin 2016. Pour juguler la crise, une bonne partie du personnel a été licenciée et seuls 84 agents ont été gardés. Depuis, la société peine à tenir ses engagements tant envers les licenciés qu’envers le personnel conservé. Cette dernière catégorie vient de lancer un appel au gouvernement.
 

WAO-Afrique, l’organisation de défense des droits des enfants, célèbre cette semaine la journée mondiale contre le travail des enfants sur le thème : « Génération : sécurité et santé ». Les activités de cette journée observée chaque 12 juin à travers le monde ont démarré lundi avec l’ouverture d’une formation sur l’auto-protection et les droits des enfants. La formation devrait armer les participants à surmonter les difficultés les concernant.

Le Réseau national multi-acteurs de la protection sociale du Togo s’engage pour la ratification et la mise en application des conventions 102, 155, 176 et 189 de l’OIT en faveur des travailleurs des mines, de la zone franche, des BTP, des enseignants des écoles privées laïques et confessionnelles et des travailleurs domestiques. Pour ce faire, il a initié  des journées de sensibilisation de l’opinion nationale des travailleurs afin qu’ils soient aptes à se mobiliser pour amener les décideurs à prendre conscience de leur situation. Samedi, ce sont les travailleurs domestiques qui ont bénéficié de cette sensibilisation.

Malgré la grogne sociale qui secoue l'administration publique ces derniers mois, le 1er mai de cette année a été célébré en grande pompe au Togo. Cette journée a été l'occasion pour  Gilbert Bawara de promettre aux travailleurs togolais la satisfaction de leurs  plateformes revendicatives qui font  objet de grèves ces temps-ci. Le ministre en charge de la fonction publique annonce dans les quinze prochains jours, des discussions et négociations avec les centrales syndicales.

Les inspecteurs de travail du Togo ne sont pas contents de leurs conditions de vie et de travail. Ils ont tenu à le signifier à 6 ours de la célébration de la fête du travail de cette année. Réunis au sein du Syndicat autonome des Contrôleurs et Inspecteurs de travail du Togo (SYNACIT-Togo) ils se sont adressés à l’opinion nationale et internationale sur ces conditions. Ils ont proposé dans une déclaration des solutions pour un environnement social sain et prospère au Togo. De même, ils demandent à l'Etat de leur élaborer un statut particulier devant leur accorder des avantages matériels et financiers nécessaires à l’exercice de leur fonction.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer