Le séjour nippon de Faure Gnassingbé a pris fin en début du week-end dernier. Durant son séjour, le Chef de l’Etat togolais a conféré avec plusieurs hommes d’affaires du Japon et participé à l’ouverture de la 7e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD 7). Les audiences se sont poursuivies et ont permis d’arrêter le principe de l’organisation en novembre prochain à Lomé des journées d’échanges sur la coopération bilatérale Togo-Japon et l’aide publique au développement. Il est également annoncé une possible installation d’une unité industrielle de transformation de la noix de cajou. A signaler aussi des accords signés dans les domaines de l’énergie et du numérique.

Dans le cadre de son séjour japonais, Faure Gnassingbé s’est rendu mardi à Watari Cho. Premier président à se rendre dans cette commune à la suite du Tsunami dont elle a été victime en mars 2011, le Chef de l’Etat togolais est retourné pour apprécier l’évolution de la situation. Après Watari Cho, le président togolais s’est déplacé au siège de Mitsubishi Corporation pour évoquer les possibilités d’investissement dans le cadre du Plan national de développement (PND), 2018-2022.

Le chef de l’Etat togolais séjourne depuis samedi à Yokohama au Japon. Faure Gnassingbé prendra part du 28  au 30 août à la 7è édition de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD). On signale l’agenda du président togolais, de nombreux entretiens notamment avec le Premier ministre japonais et des investisseurs nippons.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer