Breaking News

Le Cluster Maritime de l’Afrique Francophone (CMAF) est déjà à pied d’œuvre. Une délégation de l’organisation a visité jeudi la base marine de Lomé. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale du marin. Ce déplacement initié par le Président du CMAF, Charles Gafan a été l’occasion de saluer l’action de l’Etat togolais en mer et de découvrir le dispositif d’intervention de la marine nationale togolaise.

Il est organisé du 16 au 18 avril prochains les premières journées portes ouvertes sur les métiers de la mer. L’initiative est à mettre à l’actif du ministère des infrastructures et des transports et le ministère  de l'enseignement supérieur et de la recherche. L’activité se déroule à l’Université de Lomé et s'inscrit dans la logique  du Plan National de Développement qui ambitionne entres autres de faire du Togo un hub logistique. Ce sera également l’occasion d’inviter les étudiants à embrasser les métiers de la mer.

Le Centre des Opérations Maritimes (COM) du Togo a été alerté jeudi de la présence d’un navire transportant de la drogue dans les eaux Togolaises. Une fois informé, le commandant de la Marine (COMAR), après avoir rendu compte à sa hiérarchie, a saisi les forces navales. Le Préfet maritime, à son tour, a mobilisé tous les acteurs et une cellule de crise a été mise en place. Très rapidement, ordre a été donné par le COMAR pour arraisonner le navire. Le préfet maritime en concertation avec le procureur de la République ordonnent que le bâtiment soit dérouté à quai pour la suite de l’enquête.

Plus de 4 000 participants du monde entier apprennent à créer une économie bleue durable. C’est dans le cadre du sommet de haut niveau sur l’économie bleu qui se tient depuis le 26 novembre à Nairobi, au Kenya. Première du genre dans la sous-région, la rencontre à laquelle prend part une importante délégation togolaise, a été ouverte par le Président kényan,  Uhuru Kenyatta. La rencontre, co-organisée par le Canada et le Japon, vise à réfléchir sur comment préserver les moyens de subsistances et garantir une durabilité environnementale des océans et des zones côtières.

Selom Klassou, le Chef du gouvernement togolais a présidé jeudi la 4e réunion annuelle du Haut conseil pour la mer (HCM). Cette réunion a permis différents organes de cet organisme créé en 2014 pour conduire la stratégie nationale de l’action de l’Etat en mer, de faire le bilan des activités, de définir de nouvelles orientations et fixer de nouveaux objectifs.

Un entrainement à la gestion de crise maritime débuté lundi dernier au Bénin se clôturera le samedi 27 mai 2017 dans les eaux du Togo. L’initiative s’inscrit dans le cadre du projet « Réseau inter-régional pour la Sécurité Maritime dans le Golfe de Guinée » (GoGIN).

La Charte de Lomé voit le nombre de ses signataires s’agrandir au fil des mois. Signé par seulement 18 pays lors du sommet extraordinaire de Lomé tenu le 15 Octobre 2016, cet instrument de lutte contre les crimes dans les mers africaines porte désormais la signature de 30 Etats africains.

Le Premier ministre Sélom Klassou a ouvert jeudi à Lomé la Conférence maritime 2017 qui se tient sur le thème : « Point sur la collaboration entre les acteurs de l’Action de l’Etat en Mer et opportunités de développement de l’économie maritime au Togo ». C’était en présence de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre André Johnson de l’environnement et Stanislas Baba, Ministre Conseiller pour la mer.

La réussite du sommet sur la sécurité maritime et le développement en Afrique, organisé à Lomé par le Togo et l’Union Africaine aiguise déjà des appétits. En vue d’aider le Togo à mieux développer son économie bleue, la République Arabe d’Egypte dépêche à Lomé des experts du domaine.

Les lignes commencent par bouger  pour les chauffeurs du sommet de Lomé. Suite à une nouvelle rencontre ce jeudi 20 octobre avec le Général Ayéva,  ils doivent s'attendre à la normalisation de leur situation sous peu.

TGCEL Vogan Anfoin
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer