Breaking News

L’ONG Recherche Action Prévention Accompagnement des Addictions (RAPAA) poursuit la croisade contre la consommation des substances psychoactives. En dehors des séances de sensibilisation organisées dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre l’abus et le trafic illicite des drogues 2019, l’organisation a mené une activité de dépistage du VIH et de sensibilisation à l’intention des usagers de drogues d’ilot de consommation. Plus de 300 personnes ont été touchées et plus de 2100 condoms ont été distribués.

Il est observé mercredi à travers le monde, la Journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite des drogues. A l’occasion, l’ONG Recherche Action Prévention Accompagnement des Addictions (RAPAA) a ouvert ses portes au public de Lomé et de ses environs. L’activité placée sous le thème « Par une vie épanouie, je dis non à l’usage de substances », a été une aubaine pour l’organisation de sensibiliser sur les dangers que procure la consommation des substances psychoactives. Des messages importants à titre préventif ont été  lancés à l’intention de la jeunesse.

Il a été célébré mercredi à travers le monde la journée internationale de la famille. Occasion choisie par l’Ong Recherche action prévention accompagnement des addictions (RAPAA) pour lancer une brochure d’informations et de conseils aux familles. Le document devra permettre aux parents de disposer des informations essentielles pour mieux entourer leurs enfants afin de leur éviter de tomber dans le piège de l’addiction.

Sensibiliser sur les questions relatives aux familles et accroitre la connaissance des processus sociaux économiques et démographiques qui les affectent tel est l’objectif de la résolution 47/237 des Nations Unies du 20 septembre 1993. C’est pourquoi depuis 1995, la famille est célébrée par la communauté internationale le 15 mai de chaque année. Pour l’année 2018, le thème retenu porte sur : « Familles et sociétés inclusives ». Cette thématique souligne « le rôle des familles en termes de promotion de sociétés de paix et d’inclusion. » L’accent est mis sur le rôle d’intégration, de socialisation et d’insertion des familles permettant ainsi la stabilité et la quiétude sociales indispensables pour l’atteinte des objectifs de développement durable…

Après les usagers de drogue du ghetto de Bè-Hédjé l’année dernière, c’est au tour de ceux du ghetto d’Aguilla-Komé de recevoir la visite des membres de l’Ong Recherche action prévention accompagnement des addictions (RAPAA). C’est ainsi que du 13 au 14 septembre derniers, 223 usagers de drogues de cet endroit dont 61 femmes se sont fait volontairement dépister au VIH/Sida. A l’issue de l’exercice, dix (10) cas se sont révélés positifs, a relevé vendredi RAPAA.

TGCEL Vogan Anfoin
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer