Après la proclamation des résultats du Baccalauréat 2e partie, plusieurs chefs d’établissement à travers le territoire togolais ont exigé que des candidats admis paient de l’argent avant d’entrer en possession de leurs relevés et attestations. Le Directeur général de l’Office du Baccalauréat proteste contre cette pratique et ordonne la remise gratuite des documents aux nouveaux bacheliers.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer