Breaking News

L’opposition togolaise clôture ce samedi ces trois jours de manifestations destinées à obtenir le retour à la version originelle de la Constitution de 1992, l’effectivité du vote de la diaspora et la libération des personnes arrêtées dans le cadre de la contestation en cours. C’est également l’occasion choisie par le président du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR) qui, dans un cri de cœur, appelle la Coalition des 14 partis politiques à marcher sur le Palais de Lomé II pour arracher le pouvoir.

Le président du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR) revient sur la crise que traverse le Togo. Pour Nicolas Lawson, le Togo est devenu le pays de la crise permanente avec des soubresauts de violences et de morts. Il assure que le présent n’assure rien de bon pour l’avenir. De même, il interpelle le Chef de l’Etat togolais à se mettre au-dessus de la mêlée partisane et à prendre toute sa responsabilité pour une sortie de crise qui doit se traduire par la formation d’un gouvernement de transition ou de salut public.

Le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR), Nicolas Lawson ne fait aucun cadeau à Awa Nana-Daboya, la présidente de la Commission de réflexion sur les réformes. Intervenant dimanche sur Pyramide FM, l’ancien candidat à la présidence togolaise taxe la présidente de l'institution d’être un problème et une honte pour le Togo. Et la tournée en cours est simplement une mascarade pour M. Lawson.

Le président de la formation politique Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR), Nicolas Lawson est contre les cérémonies de purification qui sont en cours au Togo. Cette initiative est selon lui des balivernes et des tromperies qui n'ont aucun effet.

« Après la mise en demeure par la Cour Constitutionnelle de devoir réexaminer en commission puis en séance plénière la proposition de loi, présentée par le groupe ANC–ADDI, vous avez au contraire affiché votre morgue ». C’est ce qu’écrit lundi Nicolas Lawson, le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR) dans une lettre adressée au président de l’Assemblée nationale togolaise, Dama Dramani.

Le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR), Nicolas Lawson ne faiblit pas dans sa foi de voir le Togo devenir l’or de l’humanité, comme voulu par les pères de l’indépendance du pays. Celui qui se dit investi d’une mission particulière par Dieu continue de proposer et compte faire triompher des solutions de progrès et de transformation fondamentale de la société togolaise.

Nicolas Lawson, le président du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR) amplifie en cette fin d’année tout ce qui se dit en sourdine au Togo. Dans une lettre de vœux adressée au Président togolais, Faure Gnassingbé, l’ancien candidat à la présidence togolaise se prononce sans réserve sur l’état actuel de la nation togolaise. 

Alors que Jean-Pierre Fabre et son Alliance nationale pour le Changement (ANC) d’une part et la CDPA de Brigitte Adjamagbo-Johnson de l’autre multiplient les manifestations dans les quartiers de Lomé pour appeler aux réformes politiques et l’organisation des élection locales dans les brefs délais, Nicolas Lawson, Président du PRR fustige des intérêts politiques de l’opposition qui ne vont pas améliorer les conditions difficiles dans lesquelles vivent les Togolais. Pour lui, il est plus judicieux de réclamer des réformes économiques et sociales.

Le Président national du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR), Nicolas Lawson s'est prononcé dimanche sur la crise au Comité d'Action pour le Renouveau (CAR).  Fo-Nico, comme on l'appelle affectueusement pense que ce qui arrive au parti de Me Agboyibo n'est qu'une spéculation futile qui n'est intéresse pas les Togolais.

Le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption  (PRR), Nicolas Lawson a de nouveau sonné sa cloche d'éveil des dirigeants politiques et leaders du Togo ce lundi. Il taxe de "Rubbish" des collaborateurs du chef de l'État Faure Gnassingbé.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer