Breaking News

Mazamesso Assih est fière des bilans qu’affichent les différentes structures qui sont sous la coupole de son département. Il s’agit du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), de la Délégation de l’Organisation du Secteur Informel (DOSI) et du Projet National de Promotion de l’Entreprenariat rural PNPER. En milieu de semaine, la Secrétaire d’Etat chargé de l’inclusion financière et du secteur informel a communiqué certains chiffres à la presse. A l’occasion, Mme Assih a annoncé que le Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) a acquis son autonomie financière.

Nommée par Faure Gnassingbé en septembre 2017, au plus fort de la crise sociopolitique, pour prendre la charge du département de l’inclusion financière et du secteur informel, Mazamesso Assih ne quittera pas si tôt ses fonctions. La Secrétaire d’Etat continuera de diriger le département qui conserve toutes ses prérogatives. La précision est donnée par le Cabinet du Chef de l’Etat togolais.

Mazamesso Assih, la Secrétariat d’Etat auprès de la présidence de la République, chargée de la finance inclusive et du secteur informel a échangé mardi avec la presse sur les activités de son département depuis sa mise en place il y a un an. La rencontre a également été l’occasion pour elle de faire le bilan des activités des organes et projets sous-tutelle de son département notamment la Direction de la promotion de la finance inclusive (DPFI), le Fonds national de la finance inclusive (FNFI), la Délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI) et le Projet national de promotion de l'entrepreneuriat rural (PNPER). Mme Assih veut favoriser l’inclusion financière au profit des populations vulnérables et veiller à la cohérence des interventions de l’Etat en matière d’organisation du secteur informel.

La secrétaire d’Etat en charge de la finance inclusive et du secteur informel, Mazamesso Assih a ouvert mercredi à Lomé une rencontre sur les Approches de financement pour étendre la couverture sanitaire universelle aux travailleurs informels au Togo. L’initiative est à l’actif du ministère de la santé et de la protection sociale, du ministère de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative. Elle bénéficie du soutien de l’USAID et du projet Financement et gouvernance de la santé et vise à trouver une solution pérenne pour la couverture sanitaire des acteurs du secteur informel.

TGCEL Vogan Anfoin
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer