Des braqueurs ont tué un gendarme et blessé un autre dans la nuit de samedi à dimanche à Mango. Ce drame est arrivé suite à un braquage échoué dans la ville.

Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales a exprimé mercredi ses regrets suite à l’incident qui s’est produit la nuit du 19 au 20 mars derniers à Mango entre les forces de l’ordre et un groupe de personnes. Payadowa Boukpessi  rassure que le gouvernement entend commanditer une enquête pour faire la lumière sur cette affaire. En attendant, le ministre annonce que des mesures conservatoires sont prises à l’encontre des membres de la patrouille

Yark Damehane, le ministre de la sécurité a dressé un nouveau bilan des manifestations organisées jeudi à Lomé et à l’intérieur du pays par l’opposition et des mouvements de soutiens à Faure Gnassingbé. Tout s’était déroulé dans le calme et il n’y a pas eu d’incidents. A Mango, le calme est de retour mais on déplore 2 autres morts après celui de mercredi dernier.

Le mardi dernier, le gouvernement togolais a accusé l’opposition d’avoir invité au Togo des mercenaires pour commettre des actes de violences lors des manifestations de rues en cours. Mercredi, les manifestations ont dégénéré dans la ville de Mango (549 km de Lomé) faisant un mort et 24 blessés par balles. Le ministre de  la sécurité, Yark Damehane accuse des militants du PNP. Un renfort a été envoyé dans la ville.

Le chef de la délégation de l'Union Européenne au Togo, Nicolas Berlanga Martinez lance au nord du Togo un projet d'accès à l’eau et l’assainissement dans les communes de Mango et de Dapaong. C'était lors de sa visite en semaine aux personnes déplacées suite aux récents affrontements intercommunautaires qu'ont connus dernièrement ces localités.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer