UE COVID

Kako Nubukpo est l’un des rares togolais qui brillent sur la scène internationale. L’ancien ministre de la prospective et de l’évaluation des politiques publiques figure parmi les 100 africains qui influencent le développement du continent. L’économiste ne jubile pas mais dédie, en toute modestie, cette reconnaissance au Togo de ses rêves.

Le classement très sélect de Jeune Afrique des 100 personnalités les plus influentes du continent est disponible. Le Togo y figure par l’entremise de l’ancien ministre Kako Nubukpo. L’autre classement portant sur les 100 leaders du droit des affaires en Afrique met à l’honneur Pascal Agboyibor.

La question du franc CFA continue d’alimenter les débats. La volonté de ses détenteurs de lui coller le nom usurpé de la monnaie unique de la CEDEAO irrite encore plus. Le président nigérian, Muhammadu Buhari ne cache pas sa colère sur le sujet et l’a encore exprimé mardi. L’économiste togolais, Kako Nubukpo apporte de l’eau à son moulin.

L’économiste togolais, Kako Nubukpo annonce un colloque scientifique sur la question de la monnaie. L’évènement se tiendra à l’Université de Lomé du 28 au 30 avril prochains. Plusieurs intellectuels et économistes prendront part à cet évènement à l’instar de Felwine Sarr, Mamadou Koulibaly, Aminata Dramane Traoré, Carlos Lopès.

C’est l’information du week-end. Le franc des Colonies Françaises d’Afrique (CFA) va disparaître et céder la place à l’Eco, appelé à devenir la monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO). L’annonce a été faite samedi à Abidjan par les présidents français, Emmanuel Macron et ivoirien, Alassane Ouattara. Les réactions des anti-CFA, dont Kako Nubukpo, n’ont pas tardé.

L’économiste togolais prend de nouvelles responsabilités à l’Université de Lomé. Kako Nubukpo est devenu depuis jeudi le nouveau Doyen de la Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG). Il était seul candidat en lice et a obtenu 100% des suffrages exprimés.

Kako Nubukpo a-t-il une fois reconnu avoir raconté des contre-vérités sur le franc CFA depuis 15 ans ? Il semble que non et l'ancien ministre togolais de la prospective et de l'évaluation des politiques publiques n'a pas apprécié les propos tenus mardi à Lomé par le Directeur national de la BCEAO. Le Prof Kako Nubukpo a annoncé mercredi son intention de poursuivre Kossi Tenou en justice mais réclame également un débat public avec son ex-collègue sur la gestion du Franc CFA.

Si le Togo connait une accalmie depuis les élections législatives du 20 décembre 2018, la crise sociopolitique n’est pas pour autant résolue. Les réformes constitutionnelles et institutionnelles ne sont toujours pas faites et la crispation reste entière, même si l’on n'assiste plus aux actes de violences. L’ancien ministre de la Prospective et de l’évaluation des politiques publiques énumère les voies et moyens pour une résolution durable du problème togolais. Pour le Prof Kako Nubukpo, la majorité et l’opposition sont dans une erreur en n’appréhendant pas le problème dans son entièreté.

Kako Nubukpo, engagé pour l’abolition du franc CFA, un système monétaire qui constitue un frein au développement des pays qui en sont encore tributaires, prend un nouveau grade dans le domaine économique. L’économiste est depuis quelques jours un professeur titulaire des Universités.

Kako Nubukpo quitte définitivement ses fonctions de directeur de la francophonie économique et numérique au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie. C’est l’ancien ministre togolais de la prospective et de l’évaluation des politiques publiques lui-même qui l’annonce. La bonne nouvelle est que le Prof. Nubukpo ne chômera pas. L'économiste togolais a commencé à revendre ses compétences ailleurs.

  1. Populaires
  2. Tendance
ADS TDE
Fermer