Le monde est aujourd’hui assujetti à la volonté d’un ennemi invisible appelé le coronavirus. Son impact sur l’économie, le social, la politique bref dans tous les domaines est manifeste. Rien ne se définit comme paramètre de gouvernance sans prendre en compte ce mal. C’est ainsi que s’agissant du très sélect et délicat secteur des assurances, toutes les théories sont avancées sur la place qui pourrait revenir aux assurés dans la prise en compte des survenues liées au Covid19. Pour une maîtrise de tous les cas de figure, celui qui est pour les assurances au Togo ce qu’est pour l’informatique Bill Gates se prononce. Il s’agit du  PDG du Groupe la Protectrice José Kwasi SYMENOUH qui, avec une aisance déconcertante et une pédagogie dont les mots sont bien choisis permet dans cette analyse même aux profanes de comprendre tout sur le coronavirus et les incidences sur les assurances. Il faut lire pour appréhender ce qui peut éclairer notre lanterne afin de ne pas nous embrouiller sur ce qui doit être et ce qui ne le doit pas.

L’Association des Grandes Entreprises du Togo (AGET) restée déterminée à accompagner les gouvernants pour l’amélioration du climat des affaires et l’évolution de l’économie togolaise pour permettre au pays d’atteindre ses objectifs de l’émergence. Cette organisation vient de publier un livre-blanc. Le livre-blanc de l’AGET a été présenté vendredi aux médias au cours d’une conférence de presse animée par son président, José Symenouh.

ADS Covid
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer