Breaking News

Nombreux sont-ils  à souvent  supposer  que les jeunes togolais militants naviguent à vue  au sein de leurs différents partis politiques respectifs. L’hypothèse semble être vérifiée ces derniers temps où ils   sont relégués au second plan dans la résolution de la crise sociopolitique qui secoue le Togo depuis le 19 août. C’est pour relever un pareil défi que l’organisation « Programm For Young Politicians in Africa (PYPA) » a organisé à Lomé en fin de semaine dernière une session de renforcement  de capacités à l’intention de certains de ces  jeunes.

Pas de répit pour le Ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes  pour  ses séances de sensibilisation sur le civisme et la citoyenneté. Après moult rencontres  à la maison des jeunes d’Amadahomé, le département de Victoire Tomegah-Dogbe, en collaboration avec  le  ministère chargé de la formation civique était à Togblécopé vendredi où il a de nouveau  sensibilisé la population sur les valeurs civiques et citoyennes.  

Strive Masiyiwa  était à Lomé lundi. L’entrepreneur zimbabween, fondateur d’Econet était venu partager ses 46 ans d’expériences entrepreneuriales avec les jeunes togolais. L’initiative s’inscrit dans le cadre de la rencontre Youth Town Hall, initiée par Victoire Tomegah-Dogbe, ministre en charge  du développement à la base.

La 18e journée mondiale de la jeunesse n’est pas passée inaperçue au Togo. Elle a été célébrée par le ministère togolais en charge de la jeunesse et de l’emploi des jeunes. La célébration présidée par Victoire Tomégah-Dogbé a enregistré la présence de Yark Damehane, le ministre de la sécurité et de la protection, de Nakpa Polo, la Secrétaire d’Etat chargé des droits de l’homme ainsi que celle de nombreux jeunes togolais.

La Fondation PISCARE poursuit son projet d'appui à l'efficacité des politiques publiques qui vise notamment le renforcement de capacités des jeunes leur permettant de s'insérer professionnellement. Mercredi, elle a de nouveau organisé à l'intention d'une soixantaine de jeunes, en quête d'emplois une conférence débat sur le thème "l'employabilité des jeunes au Togo".

Les relations amoureuses stables sont assez difficiles de nos jours. Pour éviter ces genres de problèmes, d'incompréhensions, de stress, certains préfèrent le concept « AMI POUR LE SEXE OU SEX FRIEND ». Nous avons approché quelques courageuses et courageux qui ont pris cette option. Ils en parlent sans complaisance.

Women's Aid Organization-Afrique (Wao Afrique) basé au Togo débloque près de trois millions (3 000 000) de francs CFA pour appuyer en matériel, l'installation des jeunes ayant appris un métier. La cérémonie de remise des kits de travail a eu lieu vendredi dans les locaux de l'organisation.

Développer le leadership des jeunes pour faire bouger les lignes. C'est le nouveau défi que tente de relever depuis plus d'un trimestre le Parti des Togolais d'Alberto Olympio avec son initiative "Programme leadership des jeunes". Ce programme qui consiste à entretenir  les jeunes diplômés sur un thème instructif à chaque séance s'est poursuivi samedi au siège du parti à Lomé.

Le Club Arc-en-ciel se lance dans les activités sociales. A partir de samedi, cette organisation de la jeunesse togolaise tient une série d’activités placées sous le couvert du projet « VACDIUM » dont des opérations de balayage et un concert de collecte de fournitures scolaires pour jeunes démunis à assurer leur rentrée scolaire.

200 jeunes, majoritairement étudiants ont reçu mardi à Lomé leur attestation de formation de renforcement de capacités. Ceci marque la fin de la formation organisée à leur intention  par l'Union des Jeunes pour la Renaissance Africaine (UJRA) du 16 au 20 août dernier. 

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer