UE COVID

L’ex-Chef de file de l’opposition, Jean-Pierre s’est prononcé sur l’actualité sociopolitique à l’occasion de la commémoration du 60e anniversaire de l’accession du Togo à la souveraineté internationale. L’opposant dresse le constat d’une mauvaise gestion d’une « dictature militaire et clanique » et estime que le peuple doit continuer la lutte pour sortir le pays de l’impasse.

Le Togo a célébré lundi le 60e anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. A l’occasion, plusieurs dirigeants de pays du monde et d’institutions multilatérales ont adressé des messages de félicitations au Président de la République, Faure Gnassingbé et au peuple Togolais.

Faure Gnassingbé a lancé dimanche les festivités du 60è anniversaire de l'accession à la souveraineté internationale du Togo.  Ceci à travers le rallumage de la flamme de l'indépendance. Entouré des ministres de son gouvernement et des présidents des institutions de la République, le Chef de l'Etat a convié les togolais à plus de détermination et d'abnégation pour la construction du pays.

L’ambassade du Togo en France a célébré les 59 ans d’indépendance à Paris. A l’occasion, les grands axes de la vie politique, économique et sociale du pays ont été évoqués par l’ambassadeur Calixte Batossie Madjoulba. C’était devant de nombreux diplomates, des ministres et des élus français et des togolais vivants en France.

Que retenir de l’adresse sur l’état de la nation faite par Faure Gnassingbé vendredi devant l’Assemblée nationale ? Trois ministres du gouvernement étaient samedi sur la Télévision nationale pour détailler les grandes annonces faites par le Président togolais. Durant un peu plus d’une heure de temps, Gilbert Bawara, ministre en charge de la fonction publique, Christian Trimua, ministre en charge des relations avec les institutions de la République et Sani Yaya, ministre de l’économie et des finances ont expliqué ce que fera le gouvernement pour concrétiser les différentes décisions du Chef de l’Etat.

Le 59e anniversaire de l’indépendance du Togo n’est pas passé inaperçu dans la zone 5 de Lomé. Les femmes et les jeunes rassemblés autour des cadres du milieu ont observé le 27 avril à leur manière par des chants et des danses. La célébration a été rehaussée par la présence de l’ancienne ministre Nathalie Bitho et de Kamal Adjayi.

Les militants sympathisants du mouvement politique Bloc Alternatif Togolais pour une Innovation  Républicaine (BATIR) ont observé vendredi la retraite au flambeau du 59e anniversaire de l’indépendance. Le mouvement a organisé une grande veillée à Lomé en mobilisant artistes chanteurs, politiques, acteurs de la société civile et militants. A l’occasion, les députés du BATIR ont profité pour se prononcer sur le discours sur l’état de la nation du Chef de l’Etat.

Faure Gnassingbé a réaffirmé vendredi sa détermination à travailler sans relâche pour léguer aux générations futures, la paix, l’unité nationale, la stabilité et la prospérité. Pour y arriver, il compte faire du dialogue permanent son meilleur allié. Dans une adresse sur l’état de la nation devant les députés, le Chef de l’Etat a salué les performances économiques du pays qu’il compte voir continuelles par le biais du PND 2018-2022. Sur le plan social, M. Gnassingbé annonce des mesures pour accompagner les populations vulnérables et l’extension de la protection sociale. Sur le plan sécuritaire, il confirme la menace terroriste et félicite l’action des forces de défense et de sécurité. Le président togolais a exhorté les députés à privilégier l’intérêt national pour faire aboutir la réforme constitutionnelle. Pour améliorer la gouvernance du pays et amorcer définitivement le développement économique, il a fait d’importantes annonces.

Le Chef de l'État togolais est actuellement devant les députés. Faure Gnassingbé a choisi de se prononcer sur l'état de la nation. Depuis son arrivée au pouvoir, c'est la 2e fois que le président se soumet à cet exercice prévu par la Constitution.

Le gouvernement togolais donne une nouvelle orientation au projet CIZO dans le canton de Sédomé (22 Km de Tabligbo) dans la Préfecture de Yoto. En étroite ligne avec ce projet qui ambitionne d'électrifier 550 ménages grâce à des kits solaires individuels, le chef de l'Etat, Faure Gnassingbé a lancé mercredi dans le village de Sikpé-Afidégnon le concept de "Communauté connectée de demain". C'est un projet pilote qui fait suite au premier conseil des ministres délocalisé qui a eu lieu, le 13 février dernier dans ladite préfecture.

ADS Covid
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer