Breaking News

Ceux qui s’imaginent des relations tumultueuses entre le Togo et le Bénin dans le futur par le fait que des Béninois ont été brulés sur la Terre de nos aïeux peuvent désormais retenir le souffle. Pour Nazaire Hounnonkpe aucun gaymans n’a été victime d’une vindicte populaire au Togo. Le directeur général de la police républicaine, cerveau de l’opération « Rambo » invite ses compatriotes à cesser de proférer des menaces à l’endroit des Togolais en se basant sur des fausses informations sur les réseaux sociaux.

Depuis le jeudi dernier, la police togolaise mène une opération anti-gaymans dans les différents quartiers de Lomé ainsi que dans les quartiers périphériques. Entre jeudi et vendredi, plus d’une dizaine de ces cybercriminels béninois qui s’adonnent à des crimes rituels ont été appréhendés. Selon les informations, les premiers gaymans arrêtés ont été remis à la Police béninoise pour répondre de leurs actes.

Les gay-mans du Bénin qui ont échappé au coup de filet des autorités sécuritaires du Bénin ont investi certains quartiers de Lomé et de sa périphérie notamment Bè, Baguida et Avépozo. Et les citoyens togolais se mobilisent pour signaler leurs faits et gestes aux autorités. Jeudi, une dizaine de ces criminels a été arrêtée par la police togolaise dans une maison dans le quartier Bè à Lomé.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook