La préfecture du moyen Mono s’est mobilisée dimanche pour exprimer  ses reconnaissances au président togolais Faure Gnassingbé à travers une manifestation « spontanée » pour le  développement  socio-économique de ladite préfecture. Les cadres et les populations du milieu ont salué l’apport du Chef de l’Etat pour son désenclavement par le bitumage de la route Notsè-Tohoun.

Le président togolais s’est prononcé vendredi sur les relations de coopération qui existent depuis plus de 4 décennies entre le Togo et la Chine. Des relations qui se caractérisent par la fidélité dans l’amitié et la confiance réciproque. A quelques jours du sommet sur le Forum de coopération sino-africaine, Faure Gnassingbé s’est félicité de l’accompagnement de la Chine pour le développement économique du Togo. Estimant que la mondialisation a contribué à accroître les inégalités, le dirigeant togolais salue le nouveau projet chinois « Une ceinture, une route » qui devra permettre une communauté de destin entre la Chine et l’Afrique.

La grande prière musulmane de l’Aïd El-Kebir s’est déroulée mardi sur le terrain du Lycée de Tokoin à Lomé. Elle a été marquée par la présence du Président togolais, Faure Gnassingbé et de plusieurs autorités administratives et religieuses dont le Premier Ministre, Sélom Klassou et le Président de l'Assemblée nationale, Dama Dramani.

Kofi Annan, l'ancien Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies (ONU) s'est éteint  samedi en Suisse à la suite d'une courte maladie. Le Chef de l'Etat togolais se dit attristé par la nouvelle. Faure Gnassingbé pleure un vaillant fils de l'Afrique et adresse ses condoléances au peuple ghanéen.

Le 1er Sommet Conjoint  des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sur la Paix, la Stabilité, la Sécurité, et la Lutte contre le Terrorisme et l’Extrémisme Violent s’est ouvert lundi à Lomé. Les travaux sont co-présidés par le président togolais Faure Gnassingbé et son homologue gabonais, Ali Bongo.

Le 10e sommet des dirigeants des BRICS, le groupe des cinq puissances émergentes (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) s’est achevé vendredi à Johannesburg en Afrique du Sud. Le Chef de l’Etat togolais a participé aux travaux en tant que président en exercice de la CEDEAO. Faure Gnassingbé, qui s’est prononcé sur le futur partenariat entre les BRICS et l’Afrique, s’est également entretenu avec les présidents chinois, Xi Jinping, sud-africains, Cyril Ramaphosa et russe, Vladmir Poutine.

Le Xe sommet des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) s’est ouvert mercredi à Johannesburg en Afrique du Sud. Le président togolais, Faure Gnassingbé participe à cette rencontre en tant que président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

La Nouvelle Jeunesse pour le Soutien au Président Faure (NJSPF) a tenu vendredi un grand meeting politique couplé d’actions humanitaires à Barkoissi, dans la préfecture de l’Oti. Le meeting a été animé par son Président National, Noël De Poukn, natif du milieu. La séance qui a connu une importante participation des populations a été l’occasion pour ce mouvement politique qui soutient le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, de faire d’importants dons.

En prélude à la feuille de route que préparent les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO pour une sortie de crise au Togo, une délégation de l’organisation communautaire est arrivée mercredi à Lomé. La délégation conduite par le général Francis Behanzin rencontre jeudi les protagonistes de la crise togolaise pour prendre connaissance des dernières avancées. Au niveau de la Coalition des 14 partis de l’opposition, on annonce que 3 problèmes essentiels seront soulevés devant le commissaire des Affaires politiques, Paix et Sécurité de la Cedeao et sa suite.

A l’issue de leur rencontre avec les acteurs de la crise sociopolitique togolaise le 27 juin dernier à Lomé, Nana Akufo-Addo (Ghana) et Alpha Conde (Guinée),  facilitateurs désignés de la CEDEAO ont félicité le gouvernement pour les mesures d’apaisement déjà prises et l’ont encouragé à poursuivre la libération des personnes arrêtées lors des manifestations. Le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé donne suite à cet appel. Il vient d’accorder la grâce présidentielle à un certain nombre de personnes détenues dans les prisons de Lomé et de Kpalimé.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer