Breaking News

Gblikinti de Bassar, Foadan de  Dapaong, Kotoko de l’Avié  vont devoir renflouer les caisses de la Fédération Togolaise de Football (FTF). Pour violences commises sur le terrain, les trois clubs de la division d’élite et de la 2è division togolaises ont été condamnés jeudi par la commission de discipline de la Fédération  à payer de lourdes amendes. Outre, les amendes ils doivent rembourser aux blessés les frais d’hospitalisation et sont interdits de jouer à domicile. 

Le bureau exécutif de la Fédération Togolaise de Football (FTF) a pris samedi une pile de décisions pour venir à bout des violences sur les terrains de football au Togo. Ces mesures concernent aussi bien  les clubs de football que les supporters et prévoient des sanctions contre les arbitres. 

Gianni Infantino a effectué mercredi une visite officielle à Lomé au Togo. Le président de la Fédération International de Football Association (FIFA) a échangé  avec le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé et le président de la Fédération Togolaise de Football (FTF). A l’issue des discussions M. Infantino s’est engagé à  sortir le football togolais de l’ornière.

Gianni Infantino, le président de la Fédération Internationale du Football Association (FIFA) est attendu le 09 janvier prochain à Lomé au Togo. Il sera accompagné de sa secrétaire générale, Fatma Samba Diouf Samoura et du président de la Confédération Africaine de Football, Ahmad Ahmad.

Pendant que les Eperviers du Togo se préparent activement pour affronter les Ecureuils du Bénin dimanche prochain à Lomé dans le cadre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2019, la Fédération togolaise de football (FTF) a connu dans la nuit de lundi à mardi une mésaventure. Le siège de l’institution a reçu la visite d’une horde de braqueurs. On signale d’importants dégâts matériels et un policier grièvement blessé.

La Commission d’éthique de la Fédération togolaise de football (FTF) est arrivée à la conclusion que redoutaient plusieurs membres du Comité exécutif de l’institution. Cet organe a prononcé un non-lieu dans l’affaire du match Gbikinti-Maranatha de la 26e journée du championnat de première division soldé par le score de 11-0, faisant fi des preuves de match arrangé selon l’enquête diligentée par la gendarmerie nationale. Et alors que les états-majors des deux clubs jubilent, le Comité exécutif de la FTF sort une autre carte.

C’est un match qui continue de faire couler de salive et on n’en parlera jamais assez. Tellement la victoire de Gbikinti sur Maranatha lors de la dernière journée du championnat national de football de première division, saison 2016-2017, a été éclatante qu’elle a éveillé les soupçons. Et selon les premiers éléments de l’enquête commanditée par la Fédération togolaise de football (FTF) sur cette « Gbikintitada » sont en train de corroborer la thèse de match arrangé.

Le sélectionneur des Eperviers du Togo, Claude Leroy n’a pas caché sa déception suite à la défaite face à l’Algérie lors du match du 11 juin comptant pour la première journée des éliminatoires de la Can 2019. Il l’a exprimé devant la presse mardi à l’occasion du bilan du stage de son équipe en France et du match contre l’Algérie.

Sept ans après le mitraillage du bus des éperviers à cabinda, un français est condamné à 5 ans de prison et à verser 450 000 € de dommage à l'ex-gardien Kodjovi Obilalé. Le jugement est rendu par le tribunal de grande instance de Paris.

Nous sommes aujourd’hui le 3 juin 2017 et il y a exactement 10 ans que la délégation de l’équipe nationale togolaise en Sierra Leone dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2008 a connu l’effroyable drame qui s’était produit à l’Aéroport de Lungi dans la Banlieue de Freetown.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer