Le chef de l'État togolais, Faure Gnassingbé a reçu en audience lundi Phil Bryant. Le Gouverneur de l’Etat américain du Mississippi est en visite au Togo jusqu’au 14 août prochain dans le cadre de l’initiative « Prosper Africa ». M. Bryant a indiqué à l'issue de l'audience que le Togo sera la porte d'entrée de l'initiative en Afrique de l'ouest.

L’ambassade des Etats-Unis au Togo pleure Jimi Hope, l’artiste et peintre togolais décédé lundi dernier à l’âge de 63 ans. Jimi qui était sur la liste des personnalités que le nouvel ambassadeur du pays de l'oncle Sam au Togo a prévu rencontrer au cours de sa première année de mission. Eric Stromayer estime que l'artiste est une personne  extraordinaire et talentueuse  avec  un niveau incroyable d’énergie créative. Pour les Etats-Unis, la mort de Koffi Senaya, alias Jimi Hope « est une grande perte pour le monde entier ».

Le 4 juillet prochain, les Etats-Unis d’Amérique célébreront leur 243e anniversaire d’indépendance. En prélude à l’événement, l’ambassadeur américain au Togo, Eric Stromayer a donné jeudi soir à Lomé une réception. Le ministre togolais des affaires étrangères, Robert Dussey et plusieurs autres personnalités togolaises mais aussi du corps diplomatique prenaient part à la réception.

L’ambassadeur des Etats-Unis au Togo, Eric Stromayer a présenté mercredi  les 10 jeunes togolais  sélectionnés pour le  programme  Mandela Washington  Fellowship 2019.  Ces jeunes leaders  togolais   passeront 6 semaines aux Etats-Unis et auront l’opportunité de suivre des cours  dans des universités américaines. Ils finiront leur séjour américain avec leur participation à un sommet de haut niveau qui se tiendra à Washington.

Le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé a reçu jeudi les lettres de créance du nouvel ambassadeur des Etats Unies d’Amérique au Togo, Eric William Stromayer. Le successeur de David Gilmour a fait le serment d’œuvrer pour raffermir davantage les bonnes relations diplomatiques qui existent depuis des années entre son pays et le Togo. Il  a aussi promis faire un travail de terrain en allant à la rencontre des populations togolaises pour s’imprégner de leurs réalités.

L’organisation des élections reste déterminante pour le renforcement de la démocratie togolaise. C’est ce qu’a estimé mardi l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Togo. David Gilmour, actuellement en fin de mission dans le pays, a échangé avec la Présidente de l’Assemblée nationale sur le sujet. La question de la réalisation des réformes constitutionnelles et institutionnelles était également au centre des discussions entre Chantal Yawa Tsegan et David Gilmour.

Le Groupe des 5, composé des ambassades d’Allemagne, des Etats‐Unis d’Amérique, de France, la délégation de l’Union européenne et la coordination du système des Nations unies au Togo suivent de près l’évolution du problème politique togolais et les efforts en cours pour sa résolution. Mardi,  ces chancelleries ont appelé le pouvoir à poursuivre les mesures d’apaisement. De même, elles demandent à l’opposition de participer au recensement.

Tibor P. Nagy, le secrétaire d’État adjoint US aux Affaires africaines est attendu à Lomé le 1er novembre prochain. A l’occasion de ce déplacement, le collaborateur de Donald Trump aura à discuter avec le Président togolais, Faure Gnassingbé.

La crise sociopolitique a occupé une importante place dans le discours prononcé mardi par l’ambassadeur des Etats-Unis au Togo lors de la réception des 242 ans d'indépendance de son pays. David Gilmour s’est montré très touché par l’instabilité politique qui règne au Togo depuis bientôt un an et exhorte à la nécessaire résolution de la crise pour favoriser le retour des investisseurs. M. Gilmour a déclaré que les Etats-Unis soutiennent la CEDEAO dans la facilitation devant sortir le pays de l’impasse.

En dehors du dialogue inter togolais ouvert depuis le 19 février dernier, des tractations diplomatiques se multiplient pour la résolution de la crise sociopolitique que traverse la Terre de nos aïeux depuis bientôt sept (7) mois. La semaine dernière, une délégation américaine a séjourné à Lomé et a pris langue avec la coalition de l’opposition et la partie gouvernementale. La délégation conduite par Mme Klark a promis aux deux parties le soutien des Etats-Unis pour une rapide sortie de crise.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer