Breaking News
MIRAMBEAU

Cinquante (50) enfants des cantons de Gléi, de Katoré, d’Akparé et d’Atcha disposent désormais d’actes de naissance grâce à l’action de l’ONG Togo-To-Togo. Ils ont reçu ce précieux document dimanche à Gléi (132 km de Lomé) en présence de Major Bilizim Kouloun et du président de la délégation Spéciale de la Commune d’Atakpamé, Adjonou Kasségnè, notamment.

L'Union des Communes du Togo (UCT) a lancé mardi à Lomé l'observatoire national de l'État Civil. L'objectif visé est d'impliquer l'ensemble des acteurs concernés par la chaîne de délivrance des faits d'État Civil au Togo.

Au Togo, 30 à 40% d'enfant dans certaines régions n'ont pas d'acte de naissance, et à peu près 70% des enregistrements au niveau des listes électorales sont faites à partir de témoignages. Ce qui laisse libre court aux critiques du fichier électoral togolais. Les autorités veulent relever le défi.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer