Focus Yakou innove en faveur des entrepreneurs du Togo voire de la sous-région. L’agence, avec le soutien de  la Chambre de commerce et de l’industrie du Togo (CCIT) a lancé jeudi à Lomé le « E-Day », un cadre périodique d’échanges et de dialogue entre les pouvoirs publics, les opérateurs économiques, les investisseurs ou encore les porteurs de projets. Pour cette première édition, des pistes vont être explorées pour l’obtention d’un financement facile des entreprises.

Un nouveau cadre de rencontre s’ouvre à Lomé pour les opérateurs économiques confirmés et en devenir provenant de tout secteur. Il s’agit de « E Day » ou « Jour des Entrepreneurs » qui s’annonce comme un forum périodique d’échanges entre les décideurs publics, les opérateurs économiques, les investisseurs ou encore les porteurs de projets. La première édition est prévue pour se tenir les 5 et 6 décembre prochains.

La semaine de l’entrepreneuriat a démarré lundi  au Togo. Elle a été lancée par Global Entrepreneurship Network (GEN) au Lycée technique d’Adidogomé (Lomé). Cette 10ème édition qu’abrite le Togo s’inscrit dans le cadre des objectifs du Développement Durable (ODD) et s’aligne sur le Plan National de Développement (PND). Pour les organisateurs, il sera question d’entretenir les élèves sur la problématique de l’entrepreneuriat.

L’agence Maxkom a dévoilé jeudi à Lomé les contours de la 8è édition de la foire Adjafi, la foire dédiée aux jeunes entrepreneurs du Togo et de la sous-région. L’événement cette année est placé sous le thème « la sécurité sociale des jeunes chefs d’entreprise africains pour une croissance inclusive », avec à la clef plusieurs innovations. La  nouvelle édition entend sensibiliser, informer, échanger et faire des recommandations pouvant favoriser une croissance économique inclusive.

Généralement on pense que pour réussir son initiative entrepreneuriale, il suffit juste d’avoir un bon coefficient intellectuel, entouré de bonnes personnes et surtout d’avoir de bons chiffres d’affaires. Cette idée a été battue  en brèche ce week-end par Béatrice Medissa Sama. L’entrepreneure et mentor estime que la plupart des succès entrepreneuriaux dépendent de la gestion de l’émotion. D’où le choix du thème « Comment gérez vos émotions pour mener à bien vos projets » de la 4è session de formation du programme Yes I Can Life Mentoring (YIC Life Mentoring) à laquelle ont participé une cinquantaine de personnes dimanche à Lomé.   

Les sessions de formation du programme d’accompagnement entrepreneurial des jeunes YIC LIFE se succèdent mais ne se ressemblent guère. Après deux premières journées essentiellement consacrées à la bonne organisation des entreprises,  les jeunes entrepreneurs ont été outillés samedi sur un thème purement philosophique. « Découvrir le côté mal aimé de soi et l’apprivoiser » choisi par le mentor Medissa Béatrice Sama veut amener ceux-ci à sortir de leur subconscient.  Mme Sama est convaincue que nul ne peut réussir sa vie ou se réaliser s’il ignore son côté mal aimé qui est son ombre.

L’Ong Recherche action prévention accompagnement des addictions (RAPAA) a achevé samedi la semaine de prévention pour une vie épanouie. Vendredi déjà, elle a organisée une conférence sur « l’Esprit entrepreneurial, clé de la réussite » à l’Institut Confucius de l’Université de Lomé. C'était l’occasion pour Alexandre Cormont, coach et expert en développement personnel d’entretenir les étudiants sur comment valoriser leurs talents et potentialités et vivre pleinement leurs passions.

Yes I Can Life Mentoring (YIC Life Mentoring) a été lancé samedi à Lomé dans le but d’aider le Cadre des Jeunes Entrepreneurs Artistes (CJEA) du CJD à réussir leur initiative entrepreneuriale. Le programme est initié par le Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD) et piloté par Medissa Béatrice Sama. Pour la première expérience, l’entrepreneure et mentor a entretenu les jeunes du CJEA-CJD sur « la passion de la réussite et le pouvoir de l’action ».

Expert Concept & Associés (EC &Associés) s’engage déjà dans une vision internationale. Un an seulement après sa création, l’agence d’hôtesse événementielle veut impacter sur le cours entrepreneurial en Afrique. Il a lancé jeudi à Lomé le Conseil Africain des Jeunes Entrepreneurs Francophones (CAJEF) pour un fédéralisme dans le secteur.

L'association Vision des Initiatives de Restauration de l'Afrique (VIRA) a lancé samedi à Lomé le concours FOJEC 2019. L'initiative s'inscrit dans le cadre de la 3è édition du Forum des Jeunes Entrepreneurs Chrétiens (FOJEC), pilotée par le Centre d'Entrepreneuriat Biblique Néhémie.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer