Breaking News

La Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a présenté jeudi à la presse son rapport annuel d'activités de 2016. C'est un document de 101 pages qui non seulement passe au peigne fin les temps forts de l'institution au cours des douze derniers mois mais aussi énumère ses visions pour les années à venir.

Le Togo après 57 ans d'ascension à l'indépendance faut-il dire n'est toujours pas encore arrivé à organiser des élections libres, transparentes et démocratiques. Même si les autorités affirment avoir amélioré les processus électoraux dans le pays ces dernières années, on assiste toujours à des contestations des résultats par des partis d’opposition. Dans une étude réalise en juillet 2012, le sociologue Gblodzro Kossivi trace des tuyaux qui peuvent encore être exploités avant les échéances électorales de 2018.

En 2018, le Togo connaîtra des échéances électorales. Le pays devra tenir des élections locales et législatives. Les professionnels de médias se mobilisent pour la transparente de ces processus électoraux afin d’éviter les turbulences habituelles.

Les pros Gbagbo ne seront pas au rendez-vous des législatives du 18 décembre 2016. Ils ont annoncé lundi à Abidjan qu'ils ne prendront pas part à aucune élection et qu'ils se préparent à son boycott.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer