Breaking News

La Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH) a publié mercredi un nouveau rapport sur la situation des droits humains au Togo. Pour le président de cette organisation, Me Célestin Agbogan, le rapport a pour objet de présenter les violations des droits de l’Homme commises au Togo. Le rapport couvre la période allant de début août 2018 au 13 avril 2019 et décrit une "alarmante recrudescence des violations des droits de l’Homme".

L’adoption de la révision de la constitution togolaise continue de susciter des réactions de part et d’autres. En effet, une semaine après le vote de la nouvelle constitution, le Panel Watch, une initiative du Centre de Documentation et de Formation sur les droits de l’Homme (CDFDH), tient sa 3ème édition ce jeudi 16 Mai à Lomé. 

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a tenu mardi à Lomé une rencontre avec les organisations de défense des droits humains. Objectif, recenser les préoccupations  pour renforcer la protection des droits humains au Togo et permettre à la Commission d’améliorer son plan d’action en cours d’élaboration. A l’issue de cette rencontre de prise de contact, la CNDH a été invitée à se pencher sur la restriction de la liberté des droits de manifestation et les différents cas de torture souvent signalés au niveau du Service Central de Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC) de la Gendarmerie nationale, ancien SRI.

Le site d’informations www.djena.info vient de lancer la 2e édition du concours « Miabe Djena ». Le concours, organisé en collaboration avec l’UNICEF TOGO, s’inscrit dans sa mission de donner un nouveau visage à la lutte pour les droits de l’enfant.

Le 23 février dernier s’est tenue à l’Agora Senghor de Lomé la 3e édition de la « Nuit Des Droits De L’Homme ». L’évènement organisé par le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) est une soirée de récompenses et de distinctions des différents acteurs intervenant dans les domaines des Droits de l’Homme. A cette soirée, Compassion International Togo a été sacrée Meilleur Acteur dans la catégorie ONG Internationale pour le compte de l’année 2018.

Le Réseau Ouest Africain des défenseurs des Droits Humains (ROADDH) tient depuis jeudi à Lomé une rencontre sous régionale portant sur les lignes directrices sur la liberté d’association et de réunion. L’atelier offre l’occasion à 17 défenseurs des droits de l’homme de partager les expériences vécues sur le terrain et de renforcer leurs capacités en matière de liberté d’association et de réunion. A l’issue, il est attendu d’eux, une appropriation des ‘’lignes directrices sur la liberté d’association et de réunion en Afrique’’.

Censée se tenir en décembre 2018, la troisième édition de la Nuit des Droits de l’Homme aura finalement lieu le 23 février prochain. L’annonce a été faite mercredi au cours d’une conférence de presse animée par les responsables du Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT), en présence du  président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), le Prof Alilou Sam-Dja Cisse et de Henri Gabriel Valot, chef de projet de Pro-CEMA.

Plan International Togo déroule son projet de « suivi des droits de l’enfant et redevabilité  de l’Etat au Togo (CRM). Dans le cadre de cette initiative qui vise le renforcement des capacités de la société civile, le  Forum des Organisations de Défense des Droits de l’Enfant au Togo, (FODDET)  à qui le volet sensibilisation est confié a tenu vendredi à Lomé une réunion nationale d’échange sur les défenseurs des droits de l’homme au Togo.

Dans le cadre de la commémoration du 70ème  anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, il est prévu le 13 décembre prochain un Salon International des Droits de l’Homme. Première initiative du genre, la rencontre sera une opportunité  pour la promotion et à la protection des droits de l’homme. Le salon a été lancé lundi à Lomé par le Secrétariat d’ Etat, chargé des Droits de l’Homme au Togo.

Le Collectif des Associations contre l’Impunité au Togo (CACIT) a publié mardi un rapport sur la situation des droits de l’homme et les libertés publiques en lien avec la crise sociopolitique togolaise. Le document de plus de 40 pages confirme d’une manière ou d’une autre « l’accablant » rapport de la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH) relatif à la violation des droits de l’homme au Togo  rendu publié le 30 juillet dernier.  Dans le document, le CACIT a formulé plusieurs recommandations à l’intention de divers acteurs pour le renforcement de la sécurité publique et le retour d’un climat de paix dans le pays.

TGCEL Vogan Anfoin
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer