Breaking News

Le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé lance officiellement le 4 mars prochain le Plan national de développement (PND) qui couvre la période 2018-2022. Ce lancement sera suivi d’une tournée nationale dénommée PND Tour. En prélude à cette campagne, des acteurs locaux de développement ont participé samedi à Lomé à une rencontre préparatoire. L’objectif est de les emmener à s’approprier les objectifs du PND en vue de sa vulgarisation dans les différentes localités.

Jeunes Volontaires au Cœur du Développement (JVCD), une organisation togolaise s’allie à l’association  allemande AKPE  E-V pour le bien- être de la population d’Assomé. Les deux entités sont allées dimanche dans le village situé dans la préfecture de Zio, pour s’imprégner du vécu quotidien des habitants. La visite a été suivie d’une remise de don au centre de santé de la localité, USP Gavazzoli  Giovannie.

L'Association les Messagers de la Jarre de Paix (AMJP) croit fermement à un développement du Togo à travers ses valeurs artistiques. Pour la seconde fois consécutive elle lance le projet "art et culture: vecteur d'union et de cohésion nationale pour un développement durable". L'initiative vise à faire  de l'art  et de la culture un moteur de développement participatif et du vivre ensemble au Togo. 

Les femmes togolaises, toutes actrices de développement veulent comprendre et apporter leur contribution à l'élaboration du nouveau programme national de développement (PND). Réunies par l'association Women in Law and Developement in Africa (Wildaf) session Togo, elles ont tenu jeudi un séminaire de travail à Lomé.

Le Groupe Dunenyo a ouvert mercredi à Ahépé dans le Yoto, une séance de formation à l'intention des chefs traditionnels de la dite préfecture. Axée sur le thème "Rôles et responsabilité pour un développement communautaire", cette initiative vise à fédérer les énergies pour un développement  inclusif  et participatif de la localité. 

Accompagner les efforts du gouvernement dans sa lutte contre le chômage et pour le développement du Togo, c’est l’ambition affichée par la société DJAAGOU-A. Créée par Eddy Ognadon DJAAGOU,  un Togolais résidant aux Etats-Unis. L’entreprise intervient dans divers domaines : alimentaire,   technologique,  automobile, industriel.

Dans la sous-région ouest africaine en général et au Togo en particulier, les femmes continuent d'être victimes d'injustices en matière de droits fonciers malgré des réformes entreprises de part et d'autre. La situation préoccupe davantage la Fondation Konrad Adenauer (FKA) qui a jugé utile de continuer par sensibiliser sur la problématique. Elle a ouvert jeudi à Lomé un séminaire de trois jours sur "le Genre, le Développement et la Paix".

Khardiata Lo N’diaye, la Coordinatrice du Système des Nations Unies au Togo, par ailleurs représentante résidente du PNUD était l’invité du  Club diplomatique de Lomé (CDL) vendredi. Cette nouvelle séance a été présidée par Robert Dussey, le Chef de la diplomatie togolaise, initiateur du CDL.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer