Une délégation du comité technique spécialisée de l’Union Africaine sur la décentralisation et la gouvernance locale séjourne actuellement à Lomé. Conduite par le ministre burundais de la décentralisation, Jean-Bosco Hitimana, la délégation a échangé mardi avec la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsegan et le Premier Ministre, Sélom Klassou. Au cours des discussions, le Togo a été invité à ratifier la Charte sur la démocratie, la décentralisation, la gouvernance et le développement local.

Le ministère togolais des droits de l’homme et des relations avec les institutions de la république outille les acteurs locaux pour leur participation à la gouvernance locale. Avec l’appui du Programme des nations unies pour le développement (PNUD), il a organisé mercredi à Lomé une causerie-débat. Le but est de contribuer à leur formation citoyenne pour l’enracinement de la démocratie à la base et la promotion des libertés locales.

Les Universités Sociales du Togo (UST) annoncent la tenue du Sommet citoyen sous régional sur la mise en œuvre du Protocole de démocratie et de Bonne Gouvernance de la CEDEAO du 13 au 15 juillet prochain à Lomé. L'objectif de ces assises est de dégager une position claire des sociétés civiles ouest-africaines sur ce Protocole adopté et signé à Dakar le 21 décembre 2001.

Le Togo accueille les 20 et 21 avril prochain, la conférence internationale sur "Les droits humains dans un contexte d’élections et de démocratisation en Afrique 50 ans après la signature des deux pactes des Nations Unies (PIDCP et PIDESC)".

Le Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD) s'est adressé à la nation à l'orée de la nouvelle année. Dans son message au peuple togolais, le parti de Me Mouhamed Tchassona-Traoré a exposé ses grands chantiers pour 2017.

La lecture de la difficile marche du Togo vers la démocratie faite par le journaliste et écrivain Beni K. Sylvestre fait objet d'une grande interrogation. La finalité des rebondissements insensés et l’abondance de leur chronologie peuvent-elles nous permettre d’inventer ou de réinventer une voie salutaire pour asseoir les bases de la démocratie et de l’alternance au Togo ?

La communauté internationale a célébré le 15 septembre dernier la journée internationale de la démocratie. A l'occasion de cette date, le Parti des Togolais (PT) invite le gouvernement togolais à faire table rase de cette date et à plutôt  chercher à refaire le retard accusé depuis 1990 dans l'enracinement de sa démocratie. 

La 9e journée internationale de la démocratie a été marquée jeudi à Lomé par un symposium. Elle est placée sous le thème " Rôle des acteurs de la société civile dans la consolidation de la démocratie".

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer