Initiative des Jeunes pour le Développement (IJD) sonne la mobilisation pour un accompagnement des nouveaux élus locaux. L’ONG organise le 31 août prochain à Lomé la première édition de la Nuit de la Décentralisation autour du thème « Participation citoyenne pour une bonne gouvernance locale ». L’événement qui entend mobiliser  500 acteurs engagés dans le processus de la décentralisation vise plusieurs objectifs, essentiellement celui d’aider les conseillers municipaux  dans l’exercice de leur fonction.

L’association Jeunesse en mission pour le développement (JEMD) annonce la 5e édition de son tournoi de sensibilisation de la jeunesse. En prélude, un séminaire a été organisé vendredi sur le rôle des jeunes dans la mise en oeuvre du Plan National de Développement (PND 2018-2022) et du processus de la décentralisation. A l’occasion, les responsables de JEMD ont indiqué aux jeunes de la commune d’Aflao-Gakli (Golfe 5) et des localités environnantes qu’ils ont des avantages à tirer de la réussite de la mise en œuvre du PND et de la gouvernance locale.

Une délégation du comité technique spécialisée de l’Union Africaine sur la décentralisation et la gouvernance locale séjourne actuellement à Lomé. Conduite par le ministre burundais de la décentralisation, Jean-Bosco Hitimana, la délégation a échangé mardi avec la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tsegan et le Premier Ministre, Sélom Klassou. Au cours des discussions, le Togo a été invité à ratifier la Charte sur la démocratie, la décentralisation, la gouvernance et le développement local.

L’Union des Communes du Togo (UCT) a ouvert jeudi à Lomé  la 14è édition de la Journée nationale de la commune togolaise sous le thème : « décentralisation financière et réussite de la décentralisation : Expériences croisées en Afrique francophone et anglophone ». Les travaux ont été ouverts par  Mazamesso Assih, secrétaire d’Etat à la présidence, chargée de l’inclusion financière. C’est en présence du président de la délégation spéciale de la ville de Lomé, le Contre-Amiral Fogan Adegnon et les ambassadeurs de la France, de l’Allemagne au Togo et le premier secrétaire et chef de coopération à l’ambassade de l’Allemagne, …

La Plateforme Citoyenne Justice et Vérité (PCJV) veut disposer d’un pool d’acteurs capables de s’impliquer dans la gouvernance locale et d’intervenir dans le cadre du contrôle citoyen de l’action publique. Avec l’appui du National Endowment for Democracy (NED), elle a lancé mardi à Lomé une série de formation à l’endroit de différents acteurs sur la décentralisation.

Une campagne nationale de sensibilisation citoyenne sur la décentralisation et le développement communautaire a été lancée jeudi à Lomé. L’initiative est à l’actif de l’ONG Initiatives des Jeunes pour le Développement (IJD) qui  s’engage ainsi à accompagner le gouvernement dans le  processus de décentralisation. Elle  vise notamment à  contribuer  à la réussite d’un tel processus grâce à l’éveil de la conscience collective des populations à la base pour une meilleure appropriation de la notion de gouvernance locale et des actions de développement.

L’ONG Initiatives des Jeunes pour le Développement (IJD) vient d’aiguiser plus de 80 citoyens togolais qui vont contribuer à la réussite de la gouvernance locale dans le pays. Ceci grâce à la formation en management des collectivités territoriales qui se veut un accompagnement des efforts du gouvernement dans le processus de décentralisation. Ces citoyens qui ont été outillés du 06 janvier au 07 avril ont reçu mardi à Lomé leur attestation de fin de formation.

Le torchon brûle entre Mission Tové et Kovié, deux cantons voisins. Une affaire d’attribution du Chef-lieu de commune Zio 2 fait monter la tension entre les deux localités. Samedi les habitants de Mission-Tové ont de nouveau investi les rues pour exprimer leur indignation au sujet du décret d’attribution du Chef-lieu de la Commune Zio 2 au canton de Kovié.

Le ministre togolais de la sécurité, Damehame Yark a ouvert mardi la 13e Journée des Communes du Togo. C’était en présence de ses collègues de l’environnement, André Johnson et de la Communication, Guy Lorenzo. La cérémonie a connu la participation des ambassadeurs de France, Marc Vizy et d’Allemagne au Togo, Christoph Sander.

La deuxième réunion du Conseil National de Suivi de la Décentralisation (CNSD) s’est déroulée mercredi dernier à Atakpamé (158 km de Lomé). Présidée par, le premier ministre, M. Komi Selom Klassou, président national du (CNSD), cette rencontre a connu la participation des membres du gouvernement, du corps diplomatique, des présidents des institutions de la république, des parlementaires, des autorités administratives et traditionnelles.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer