L’Alliance Nationale des Consommateurs de l’Environnement au Togo (ANCE-Togo) se joint à nouveau au gouvernement togolais pour le combat contre la corruption. L’organisation de la société civile a rendu opérationnel jeudi ces Centres d’Assistance Juridique et d’Action Citoyenne (CAJAC). L’initiative soutenue par l’Union Européenne (UE),  le Pro-CEMA et Transparency International a pour but de converger les populations vers un endroit où se tourner si elles  ont des questions de nature juridique et pour rapporter les actes de corruption subis.

L’association Médias Togolais Contre la Corruption et le Blanchiment (MéToCoB) a été lancée officiellement mardi à Lomé. Les journalistes membres de cette organisation se donnent pour mission la lutte contre la corruption et les infractions assimilées. C’était en présence de Mouhamed Nour-Dine Assindou, Directeur de la Cellule anti-corruption de l’Office togolais des recettes (OTR).

Damehame Yark est catégorique ! La corruption ne doit plus avoir droit de cité au Togo surtout au sein des corps habillés. Le ministre de la sécurité et de la protection civile qui a pris récemment une mesure pour contrecarrer les rackets policiers lance un nouvel appel aux contrevenants. Pour le Général, l’heure n’est plus aux faux et usage de faux.

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-Togo) à bénéficier de l’appui financier de l’Union européenne et de Transparency International à travers le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, pour mettre en place trois Centres d’Assistance Juridique et d’Action Citoyenne (CAJAC) au Togo. Ces CAJAC qui sont créés et logés dans les bureaux régionaux à Lomé pour la région maritime, à Sokodé pour la région centrale et à Kara pour les populations de cette région, visent à autonomiser les témoins et victimes d’actes de corruption afin qu’ils puissent valoir leurs droits.

L’Alliance Nationale des Consommateurs de l’Environnement au Togo (ANCE-Togo) poursuit la lutte contre la corruption au Togo. L’ONG a ouvert mardi à Lomé une session nationale de renforcement des capacités des acteurs sur les instruments internationaux et les bonnes pratiques de lutte contre la corruption. L’initiative vise à soutenir les efforts du gouvernement dans la lutte contre ce mal dans le pays.

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement au Togo (ANCE-Togo) renfloue la caisse du Réseau Anti-Corruption (RAC-Togo).  En vue de lui  permettre de bien mener ses activités durant les deux prochaines années, l’ONG décide d’appuyer le Réseau avec une enveloppe financière de  50.000 euros. C’était à l’issue de l’assemblée générale élective du RAC-Togo tenue samedi à Lomé. L’initiative de l’ANCE-Togo s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet pilote d’actions  en justice pour lutter contre  la corruption (PPAJLCR) au Togo. Un projet  financé par  l’Union Européenne.

L'Alliance Nationale des Consommateurs et de l'Environnement du Togo (ANCE-Togo) a observé samedi à Lomé la journée mondiale de la lutte contre la corruption, commémorée chaque 9 décembre. L'événement a été marqué par une conférence de presse à travers laquelle, l'organisation a exposé aux médias les efforts et les défis qui existent dans la lutte contre le fléau de la corruption au Togo.

Le gouvernement togolais ne fera plus cavalier seul dans la promotion de la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion de la chose publique. Il devra désormais compter sur le Projet Pilote d'Action en Justice pour lutter contre la corruption. Un projet de l'Alliance Nationale des Consommateurs et de l'Environnement du Togo (ANCE Togo) lancé mardi à Lomé par le Président de la Haute Autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées, en présence de Nicolas Berlanga-Martinez, le Chef de la délégation de l’Union Européenne au Togo et d'autres partenaires.

Le projet d’appui à la consolidation de la bonne gouvernance et lutte contre la corruption dans la région des plateaux a été lancé vendredi à Anié. Ce projet qui sera mise en œuvre par le consortium ‘RADDFO, ODDH/RADDHO-Togo et AJEAH’ est financé par l’Union Européenne à travers le 11è Fonds Européen de Développement.

L'ANCE-Togo a le soutien des journaux nationaux pour mener à bien le Projet pilote d'actions en justice pour lutter contre la corruption (PPAJLCR). Une vingtaine de professionnels de médias viennent de donner leur accord pour accompagner le projet. C'était à l'issue d'une réunion de concertation tenue la semaine dernière au siège de l'ONG à Lomé.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer