Le président togolais séjourne depuis dimanche à Shanghai en Chine. Faure Gnassingbé est en prospection dans la plus grande ville chinoise qui est également un centre financier international. Il est attendu des accords pour des investissements dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) qui couvre la période 2018-2022.

Une délégation du Parti Communiste Chinois (PCC) séjournant au Togo a publié mardi à l’Assemblée nationale la version française du livre du Président chinois Xi Jinping. Il s’agit de l'ouvrage intitulé « Construisons une communauté de destin pour l'humanité ». C’était en prélude à l’ouverture de la session budgétaire de la représentation nationale togolaise et en présence du Premier ministre togolais, Sélom Klassou et de la Présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Tsegan.

La première édition de l'Exposition économique et commerciale Chine-Afrique s’est ouverte le 27 juin dernier à Changsha, capitale de la Province de Hunan. Le Togo a pris une part active à ce rendez-vous commercial. Occasion également de renforcer  les relations économiques et commerciales avec la Chine.

Le 7ème Forum sur la coopération Chine-Afrique (FOCAC) s’est tenu les 3 et 4 septembre derniers à Beijing en Chine. Il était placé sous le thème : « Chine et Afrique : vers une communauté de destin encore plus solide via une coopération gagnant-gagnant ». La rencontre a connu une grande participation de pays africains et a été une réussite totale. C’est aussi l’avis du nouvel ambassadeur de Chine au Togo, Chao Weidong. Le diplomate est revenu mercredi sur le bilan du FOCAC et s’est engagé à arracher une part importante pour le Togo sur les 60 milliards de dollars de financement promis à l’Afrique. Il veut œuvrer pour faire des relations sino-togolaises, un modèle de la coopération sud-sud.

Le président togolais a visité vendredi le siège d’Alibaba Group, le géant chinois du commerce en ligne à Hangzhou, en marche du forum d’affaires sino-togolais. Faure Gnassingbé a, au cours d’un entretien restreint, salué la vision et l’humanisme de Jack Ma. Le Chef de l’Etat a également visité l’entreprise Joyoung, spécialisée dans la fabrication des appareils électroménagers. C’est à «Hanghzou Economic & Technological Development Area» que Faure Gnassingbé a bouclé la série des visites d’entreprises à Hangzhou.

Le premier Forum d’affaires sino-togolais s’est tenu vendredi à Hangzhou dans la Province chinoise de Zhejiang. Il a été axé sur les trois axes majeurs du Plan national de développement et des atouts que présente le Togo en tant que porte d’entrée en Afrique de l’ouest. C’est le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé qui a ouvert le forum en présence du Vice-gouverneur de Zhejiang, Zhu Congjiu, de plusieurs membres du gouvernement togolais ainsi que des opérateurs économiques chinois et togolais. A l’issue de la rencontre, les autorités togolaises se sont félicitées du bilan et des perspectives de partenariats gagnant-gagnants qui s’offrent au Togo pour la mise en œuvre de son PND.

L’entretien bilatéral tant attendu entre le chef de l’État togolais, Faure Gnassingbé et son homologue chinois a eu lieu jeudi après-midi. Le président togolais a été accueilli au Palais du peuple de Tapei à Pékin par Xi Jinping. Ce deuxième tête-à-tête du genre, après celui de juillet 2016 lors de la visite d’Etat qu’avait effectuée Faure Gnassingbé a permis d’évoquer la nécessité d'intensifier les investissements chinois au Togo dans le cadre de la mise en oeuvre du Plan national de développement (PND).

Faure Gnassingbé a estimé mardi que les liens qui unissent l’Afrique et la Chine sont pérennes pour le fait qu’ils se nourrissent de la sève vivifiante de l’amitié. Intervenant dans le cadre de la table ronde des Chefs d’Etat et de gouvernement au Forum de la coopération sino-africaine 2018, le président togolais a salué le leadership de la Chine et l’engagement du président Xi Jinping qui convergent avec l’aspiration des Etats africains à consolider les bases de la croissance économique.

En dehors de sa participation lundi à l’ouverture du 7ème Forum sur la coopération sino-africaine, le président togolais a accordé trois audiences à des opérateurs économiques chinois et s’est également déplacé au siège de l’Asian Infrastructure Investment Bank. Il a été question de promotion des trois axes majeurs du Plan national de développement (PND). Faure Gnassingbé a discuté avec des responsables de sociétés de constructions d’infrastructures routières et ferroviaires, de fabrication de machines agricoles, de structures énergétiques.

Le 7ème Forum sur la coopération sino-africaine s’est effectivement ouvert lundi à Pékin sous le thème « Chine et Afrique : vers une communauté de destin encore plus solide via une coopération gagnant-gagnant ». Le Chef de l’Etat du Togo participe à ce rendez-vous et profite pour mettre le Plan national de développement (PND) sous les feux de la rampe. À la veille de l’événement, Faure Gnassingbé a accordé des audiences à plusieurs délégations d’opérateurs économiques chinois qui manifestent déjà leurs intérêts.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer