UE COVID

Le  Conseil National de la Jeunesse du Togo (CNJ-Togo) salue le bon déroulement du processus électoral qui a abouti à la réélection de Faure Gnassingbé. Le Conseil a félicité mardi les institutions et acteurs impliqués dans l’organisation de ce processus et réaffirme son attachement à  la paix, à la stabilité et à la sécurité. Le CNJ pense que la réélection de Faure Gnassingbé traduit l’adhésion des populations à son projet de société.

Faure Gnassingbe n’a pas pu rencontrer vendredi des jeunes à Lomé dans le cadre du projet « dialogue constructif entre les jeunes et les leaders de partis politiques et indépendants » du CNJ et de ses partenaires. Le candidat d’Union pour la République (UNIR, parti au pouvoir) s’est fait représenter par Kanka-Malik Natchaba. Le président du Mouvement des Jeunes Unir s’est expliqué sur la non-tenue du Forum Présidentiel de la Jeunesse (FPJ) en dehors de l’exposé du programme de société de son parti politique.

Le Conseil National de la Jeunesse du Togo  (CNJ-Togo) a confronté mardi Me Mouhamed Tchassona-Traore aux jeunes. La plateforme nationale de la jeunesse  et ses partenaires démarrent  ainsi le  projet « dialogue constructif entre les jeunes et les leaders de partis politiques et indépendants ». Initié dans le but de permettre aux candidats en lice pour le scrutin présidentiel du 22 février de débattre  de leur programme de société avec les jeunes, le projet pour l’heure a reçu  l’approbation de 5 partis politiques sur les 7.

Le Conseil National de la Jeunesse du Togo  (CNJ-Togo)  va profiter de la présidentielle de février 2020 pour  se mettre davantage en orbite. De concert avec ses réseaux partenaires, la représentation de la jeunesse togolaise a lancé samedi à Lomé le « dialogue constructif entre les jeunes et les leaders de partis politiques et indépendants ». Le projet se résume à l’organisation des journées de dialogue au cours desquelles, les candidats en lice pour le scrutin vont débattre de leur projet de société avec les jeunes.

Le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) profite de la foire Adjafi 2019 pour sortir les jeunes entrepreneurs culturels de l’ombre. En collaboration avec le FAIEJ, il a formé lundi une cinquantaine d’acteurs sur l’entrepreneuriat culturel pour l’émergence d’une véritable industrie culturelle au Togo. La rencontre placée sous le thème « Le PND est l’émergence des entreprises artisanales et culturelles » a été couplée du lancement du concours « Jeunes talents d’Afrique ».

La Journée internationale de la jeunesse (JIJ) de cette année n’est pas passée inaperçue  à Binah (446 Km de Lomé). Dans le cadre de cette célébration du 12 août, le Conseil Préfectoral de la jeunesse de Binah (CPJ-Binah) a invité l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi (ANPE) qui a informé les jeunes de la localité des différentes opportunités d’emploi de l’heure. De même, le Projet de  Promotion des Activités Génératrices de Revenus et Olympique (PAGRO 2019) a été mis en œuvre.

Le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) renforce ses bonnes relations avec l’Agence Nationale pour la  Promotion  de l’Emploi (ANPE) pour le bonheur des jeunes diplômés. Les deux institutions ont conclu lundi un accord de partenariat garantissant un stage professionnel à 100 étudiants en fin de cycle. La démarche du CNJ s’inscrit dans le cadre de la Journée Internationale de la Jeunesse célébrée cette année sur le thème « Transformer l’éducation ».

Le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) réagit à l'annonce du Chef de l'Etat relative à l'augmentation du quota sur les marchés publics à accorder aux jeunes. L'institution a organisé la semaine dernière une journée de sensibilisation et de réflexion sur les opportunités et les défis liés à l'accès des jeunes aux marchés publics. L'activité a eu lieu à Kpélé-Adéta et a été axée sur le thème "Comment optimiser l'accès des jeunes aux marchés publics ? ".

Le bureau national du Conseil National de la Jeunesse (CNJ-Togo) aux commandes depuis 2015 laisse des traces au soir de son règne. A quelques jours de l’élection d’un nouveau bureau, l’équipe chapeautée par Régis Lidaouessodjolo Batchassi a procédé jeudi à l’équipement des conseillers régionaux  et préfectoraux de l’institution. Des matériels d’assainissement et informatiques ont été offerts aux différents démembrements du Conseil pour la bonne marche de son fonctionnement.

Le conseil National de la Jeunesse (CNJ)  promeut l’éducation aux valeurs citoyennes et à l’auto-emploi des jeunes à travers l’usage des Nouvelles Technologies, de l’Information et de la Communication (NTICs). Il a ouvert vendredi à Lomé une session de deux jours sur le renforcement de capacités des jeunes sur « les opportunités et défis liés à l’usage des NTICs et des réseaux sociaux pour les jeunes ». L’initiative se veut être un cadre de campagne de sensibilisation sur les valeurs citoyennes et au respect des principes d’éthique et de responsabilité sur les réseaux sociaux.

ADS Covid
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer