Breaking News

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a tenu mardi à Lomé une rencontre avec les organisations de défense des droits humains. Objectif, recenser les préoccupations  pour renforcer la protection des droits humains au Togo et permettre à la Commission d’améliorer son plan d’action en cours d’élaboration. A l’issue de cette rencontre de prise de contact, la CNDH a été invitée à se pencher sur la restriction de la liberté des droits de manifestation et les différents cas de torture souvent signalés au niveau du Service Central de Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC) de la Gendarmerie nationale, ancien SRI.

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) remet sur le tapis la présentation des 3e et 4e rapports périodiques du Togo. En collaboration avec le  Forum des Organisations de Défense des Droits de l’Enfant (FODDET), elle a ouvert mercredi à Kpalimé une rencontre d’élaboration d’un mécanisme de plaintes pour enfants. In fine, l’initiative va donner la possibilité de porter plaintes auprès de la CNDH.

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) donne le ton à la journée du 08 mars, édition 2019 au Togo. Dans le cadre de cette journée internationale de la femme consacrée aux droits de la femme, la Commission sensibilise depuis ce jeudi à Lomé les populations du canton de Bè sur la « dévolution successorale au Togo suivant le code des responsables et de la famille ». La rencontre vise essentiellement à aider les femmes à connaitre leurs droits relatifs à la dévolution successorale pour mieux les revendiquer.

Après le gouvernement, c’est la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) qui dément l’information selon laquelle de nouvelles exactions auraient été commises sur les habitants de Kparatao dans la préfecture de Tchaoudjo dans la nuit du 24 au 25 février derniers. La Commission reconnait qu’il y avait eu bel et bien la présence des militaires dans la localité mais s’oppose à toute allégation de représailles.

Le rapport de la Commission Nationale des Droits de l'Homme (CNDH) sur l’état des droits de l’homme est soumis à analyse vendredi à Lomé dans la perspective du second passage à l'Examen Périodique Universel qui s'ouvre en octobre prochain à Genève. L'objectif, est d'amener les organisations intervenantes dans les droits humains à passer au crible ce rapport en vue de son amélioration avant le second passage du Togo devant le conseil des Nations-Unies.

Le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) est inquiet de la possibilité de la nouvelle loi relative à la composition, l’organisation et au fonctionnement de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) ne favorise pas une réelle indépendance de cette dernière. Dans un communiqué publié jeudi, il recommande une nouvelle étude d’une telle loi.

TGCEL Vogan Anfoin
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer