En conférence de presse conjointe mardi à Lomé, le CAP 2015 et le Parti national Panafricain (PNP) ont de nouveau condamné la répression des manifestations synchronisées du parti de Tikpi Atchadam le samedi dernier. Ils lancent une opération ville morte vendredi prochain et appellent tous les partis de l’opposition et les organisations de la société civile à les rejoindre pour mettre fin au régime RPT-UNIR qu’ils jugent « incompatible avec l’intérêt supérieur de la nation togolaise».

C’est seulement autour de 13 heures GMT que la manifestation du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP2015) s’est ébranlée en direction du Bas-fond du Collègue Saint Joseph avec un tour par Deckon. Les responsables du CAP 2015 dont Jean-Pierre Fabre sont présents. Ils expliquent ce retard par un imprévu qui a retenu le Chef de file de l’opposition hors de Lomé.

La énième marche de protestation du Combat pour l'Alternative Politique en 2015 (CAP 2015) a bel et bien lieu ce jeudi 03 juin dans les rues de Lomé. Malgré les critiques de part et d'autres, Fabre et Compagnie multiplient les sensibilisations pour mobiliser un grand nombre. Ils étaient mercredi dans certains quartiers  stratégiques où ils ont distribué des tracts.

Un peu comme le Groupe des six, l'Organisation  pour bâtir dans l'union un Togo solidaire (Obuts) trouve que la prochaine manifestation publique de l'ANC laisse à désirer. A la vice-présidence du parti de Gabriel Agbeyome Kodjo, on parle du déjà-vu.

Le béninois Clément Aganahi, déjà au centre de la polémique qui a entaché les résultats de l’élection présidentielle de 2015, est de nouveau au centre des dissensions entre le pouvoir et l’opposition togolaise en ce qui concerne la mise en place d’un Commission électorale nationale indépendante (CENI) dite technique. Toute l’opposition a rejeté la démarche du gouvernement et a appelé à un dialogue sur la question. Le parti du Chef de file de l’opposition vient d’annoncer une autre raison de son rejet de l’initiative.

Le Combat pour l'Alternance au Togo en 2015 (CAP 2015) donne un nouveau rendez-vous à ses militants et sympathisants dans les rues de Lomé sur le 27 mai prochain. Le groupe convie la population à un nouveau meeting d’information pour exiger les conditions d’une alternance politique au pouvoir. Un meeting qui fait suite à un nième échec de modification constitutionnelle au Parlement.

Le Combat Politique pour l'Alternance en 2015 (CAP 2015) réédite son colloque sur "l'alternance politique en Afrique" après celui des 10 et 11 octobre 2016. La deuxième édition de cette grande assise internationale a été lancée vendredi à Lomé.

L'Alliance Nationale pour le Changement (ANC) célèbre à sa manière le 57è anniversaire de l'indépendance du Togo. A l'opposé du gouvernement togolais, le parti de Jean Pierre Fabre a publié en début de semaine' dernière son programme de commémoration du 27 avril 2017. Un programme qui a d'ailleurs pris effet depuis le 21 avril dernier.

Le Combat pour l'Alternance  Politique en 2015 (CAP 2015) annonce son retour des rues de Lomé sur le week-end prochain. L'organisation entend battre les pavés le 11 mars prochain pour protester contre un certain nombre de "dérives gouvernementales".

Une rencontre s’est tenue jeudi à Lomé et a réuni le Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) et le Groupe des six partis de l’opposition (ADDI, FDR, Le Togo Autrement, Les Démocrates, MCD et Le Parti des Togolais). Ces deux regroupements veulent adopter une stratégie commune face au régime de Faure Gnassingbé.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer