Breaking News

Les braquages se poursuivent à Lomé et se ressemblent. Mercredi, deux malfrats ont filé des commerçants qui se dirigeaient vers l’aéroport de Lomé. Les implacables, après avoir terrorisé leurs victimes, ont réussi à disparaître avec plus de 13,5 millions de Fcfa. Fort heureusement, aucun dégât humain n’est signalé.

Le problème de l’insécurité reste toujours préoccupant au Togo et plus généralement dans la sous-région ouest-africaine. Si dans la ville de Lomé des braqueurs sont certaines fois écroués par les forces de l’ordre et de sécurité, la situation est toute autre en région où les populations sont hantées par de redoutables braqueurs. Hamadou Diallo faisait la loi avec "son gang" dans la région des Savanes mais depuis une dizaine de jours, il est maîtrisé et "ses lieutenants" sont activement recherchés.

La police togolaise a abattu deux individus dans le quartier Sagbado près de la frontière Togo-Ghana. C’était dans la nuit de mercredi à jeudi.  Selon les informations communiquées par la police togolaise, ces individus ont tiré sur la police.

Le spectaculaire braquage survenu mardi dernier à Lomé et qui a fait au total 5 morts et 11 blessés suscite encore des réactions. La dernière en date est celle du Groupe des ambassadeurs et Chefs de missions diplomatiques africains accrédités au Togo.

Le bilan du braquage perpétré mardi au Grand Marché de Lomé, dans les parages de la Pharmacie populaire sur l’avenue Sylvanus Olympio, s’est alourdi. Le bilan définitif donné par le ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehane fait état de 5 morts et 11 blessés.

La ville de Lomé retient actuellement son souffle après un braquage à mains armées qui s’est produit peu avant 13 heures GMT au Grand Marché de la capitale. On signale au moins 2 braqueurs tués mais également de nombreux blessés parmi des passants.

Les conducteurs des engins sans pièces sont dans la tourmente depuis le début de la soirée dans certains quartiers de Lomé. La police nationale mène actuellement une nouvelle opération de rafle. Des dizaines d’agents ont encerclé le quartier Nukafu notamment.

La microfinance Afuwa a été dévalisée mardi par des braqueurs. L'institution située en plein cœur de la ville de Kara a été attaquée par des individus cagoulés alors que les agents venaient d’ouvrir le local. Les malfrats se sont ensuite évaporés dans la nature. Une enquête policière est ouverte.

C’est incroyable mais vrai. Un présumé voleur qui se croyait trop malin est parti dévaliser lundi nuit dans une église catholique à Lomé. Mais ses stratégies n’ont pas été efficaces. Il s’est fait arrêter alors qu’il cherchait à vider les caisses d’argent.

Par les temps qui courent, il ne fait pas bon d’être voleur au Togo ou du moins à Lomé et ses environs. Un voleur l’a appris à ses dépens au petit matin de samedi dans le quartier Tokoin-Wuiti. Arrêté à la suite d’un forfait qu’il vient de connaître, il a été brûlé vif par les habitats.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook