A la suite du don effectué au CHR d’Atakpamé, Ogouwa Akpaki et le président national de son parti ont assisté à la grande finale de football qui a opposé vendredi au stade municipal d’Atakpamé, Adjiri de Djama et Colombe d’Agbonou. Ce match clôturait la campagne du parti pour les élections locales.

Il est midi à Atakpamé. Mais la campagne ne connaît pas de pause avec la liste Akpaki Ogouwa. Accompagnés du président national du NET, Akpaki Ogouwa et sa liste en tête des intentions de vote dans la commune de l'Ogou 1 ont fait une remise d'équipements sanitaires au CHR Atakpamé.

La campagne électorale est dans son dernier virage. Les différents candidats jettent leurs dernières forces dans la bataille de la mobilisation des électeurs. Dans la Commune Ogou 1, les choses sont pas tout à fait simples. Mais après avoir parcouru la plupart des cantons composant la circonscription électorale, Florence Yawa Kouigan nourrit l’espérance et espère que sa liste l’emportera sur les autres à l’issue du vote le 30 juin prochain.

Candidat aux élections locales dans l’Ogou 1, Akpaki Ogouwa vient d’effectuer une tournée en Europe pour rencontrer des partenaires pour le développement de la ville d’Atakpamé. Avant d’embarquer pour Lomé, il fait le bilan de ce voyage avec notre rédaction.

Il ne fait pas comme les autres. Pendant que la campagne bat son plein, le candidat Akpaki Ogouwa, tête de liste dans l’Ogou 1, soucieux du développement de sa région, s’est envolé en Europe pour une tournée, afin de mobiliser des investisseurs et personnalités pour le développement de l’Ogou.

Le programme SOS Village d’Enfants d’Atakpamé a achevé jeudi la formation des membres de la communauté éducative sur la discipline positive. La formation s’est déroulée en 2 phases du 15 au 16 et du 17 au 18 Avril à Atakpamé. Elle a réuni plus de 75 participants. 

Depuis son ouverture, le Programme SOS Villages d’Enfants Atakpamé mène plusieurs projets dont le Programme de Renforcement de la Famille (PRF). Ledit projet a pour but de garantir aux enfants qui courent le risque de perdre la prise en charge de leurs familles de grandir dans une famille aimante. Dans ce sens, les responsables de SOS Villages d’Enfants Atakpamé travaillent directement avec les familles et les communautés afin qu’elles protègent efficacement et prennent en charge leurs enfants. Malgré des défis qui restent à relever, le projet a permis d’atteindre des résultats remarquables dans les différentes communautés dans lesquelles il est déroulé.

Dans le cadre de l’extension de ses activités, SOS Togo a ouvert un nouveau programme  à Atakpamé le 30 Mars 2017. L’ouverture du programme « SOS Villages d’Enfants Atakpamé » a été faite sur la base d’une étude de faisabilité à Atakpamé, qui a confirmé la nécessité d’intervention de SOS Villages d’Enfants dans cette localité. Les résultats de cette étude ont démontré l’existence d’un nombre important d’enfants de son groupe cible. Plus d’un an et demi après le début du programme, les résultats sont enviables et renforcent la détermination des responsables de l’organisation à continuer d’aider les enfants de cette partie du Togo. De même, plusieurs projets sont prévus dans la suite du programme.

Après plusieurs mois des cours, les élèves de l’école technique CEFORIP d’Atakpamé observent depuis quelques jours en semaine culturelle. Cette manifestation culturelle qui a démarré en début de semaine est placée sous le thème : « Quel est l’importance de la formation professionnelle ».

La vaccination contre la rougeole, la rubéole, de supplémentation en vitamine A et de déparasitage a été officiellement lancée ce lundi à Atakpamé (158 km de Lomé). Il s’agit d’une campagne gratuite qui se déroule sur toute l’étendue du territoire national. Elle concerne des milliers d’enfants âgés de 09 mois à 14 ans et jusqu’au 18 février prochain.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer