« Le MIATO a été un franc succès ». C’est en ces termes que la ministre togolaise en charge de l’artisanat clôturait dimanche le 1er Marché International de l’Artisanat du Togo (MIATO). Cet évènement a mobilisé une dizaine de pays et a permis d’exposer le savoir-faire des artisans togolais. Pour Victoire Tomegah-Dogbé c’était un défi de taille qui a été relevé.

La première édition du Marché International de l’Artisanat du Togo (MIATO) a pris fin dimanche. La clôture a été marquée par une cérémonie riche en couleurs et qui a été présidée par le ministre en charge de l’artisanat, Victoire Tomegah-Dogbe. A l’occasion, les jeunes artisans togolais ont exprimé leur reconnaissance et satisfaction. Des prix ont été remis aux meilleurs artisans distingués.

Les autorités togolaises comptent promouvoir l’excellence et l’innovation des artisans togolais. Dans le cadre du Marché International de l’Artisanat du Togo (MIATO), le ministère en charge de l’artisanat vient d’officialiser 4 jeux-concours. On retient un Prix spécial du Président de la République.

Le Marché International de l’Artisanat du Togo (MIATO) continue de s’animer. Le Fond d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) en a saisi l’occasion pour organiser une formation en entrepreneuriat à l’attention des jeunes. Animée par le coach Malick Ayeva, la formation est axée sur le thème : « l’artisan, acteur de croissance économique au Togo ». Elle rentre dans le cadre du « Jeudi J’ose », un programme destiné à appuyer les jeunes entrepreneurs.

La Solidarité et action pour le développement durable (SADD) milite pour le respect des droits des apprentis. Pour y arriver, l’organisation soutient table sur l’adoption d’un code spécifique sur l’apprentissage. Mercredi, elle a tenu une rencontre de sensibilisation et de réflexion avec les acteurs du secteur de la formation professionnelle. Les échanges étaient axés sur le nouveau contrat des apprentis et la nécessite de l’adoption du code spécifique sur l’apprentissage.

La 1ère édition du Marché International de l’Artisanat au Togo (MIATO) bat son plein depuis le 25 octobre dernier sur l’esplanade du palais des congrès de Lomé. Ce Marché qui vise la promotion des artisanaux a été officiellement ouvert  lundi par le Premier Ministre, Selom Komi Klassou en présence des membres de son gouvernement. L’événement offre l’occasion aux artisans d’exposer leurs productions.

Les activités inscrites au programme du 1er Marché International de l'Artisanat de Lomé (MIATO) ont démarré vendredi par une caravane. Distribuant des prospectus et des tickets, les caravaniers ont mobilisé les populations de Lomé et de ses environs afin qu'elles visitent massivement l’esplanade du Palais des congrès qui accueille l’évènement.

La première édition du Marché International de l'Artisanat du Togo (MIATO) se tiendra du 25 octobre au 3 novembre prochains à Lomé. Organisé sous l’égide du ministère du développement à la base, ce rendez-vous offre une opportunité aux artisans togolais qui pourront y exposer leurs œuvres artisanales.

Du nouveau dans le secteur de l’artisanat au Togo. En vue de promouvoir le génie créateur des artisans nationaux, le ministre en charge du secteur a lancé jeudi à Lomé le Marché International de l’Artisanat au Togo (MIATO). La 1ère  édition de l’événement a lieu du 25 octobre au 03 novembre prochains au Palais des congrès de Lomé. Le Thème retenu est : « Artisanat innovant, facteur de développement économique et social ».

Le  Plan National de Développement (PND)  lancé en mars dernier prévoit également la mise en place des conditions pour la création de 4200 entreprises artisanales d’ici à 2022. De ce fait, le ministère du développement à la base, de l’artisanat et de la jeunesse a démarré jeudi à Lomé une série de sessions de renforcement des capacités des élus et employés des chambres de métiers en matière de gouvernance administrative, comptable et financière. L’étape de Lomé a enregistré la participation des partenaires notamment la Chambre de Métiers de Cologne.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer