Breaking News

Après les patrons de presse à Kpalimé, le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) a outillé mardi à Lomé les journalistes. La démarche vise à permettre aux professionnels des médias de mieux cerner les principes de la décentralisation afin de mieux informer les populations. Les participants sont désormais aguerris au sujet des enjeux des élections locales en cours d’organisation.

La 5e édition des Journées Portes Ouvertes (JPO) de la presse togolaise a été lancée mardi à Lomé par le Conseil national des patrons de presse (CONAPP). Les activités de cette édition sont prévues à Sokodé (337 km de Lomé) du 27 au 30 novembre prochains. La démarche répond à l’ambition de délocalisation de ces JPO annoncée par le Président de l’organisation, Arimiyao Tchagnao.

Arimiyao Tchagnao affiche ses ambitions à la tête du Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP). Elu il y a seulement quelques semaines pour présider les destinées de cette organisation professionnelle, Arimiyao Tchagnao compte aider les journalistes à se réapproprier les fondamentaux du métier. Une rencontre a été organisée dans ce sens le week-end dernier à Kpalimé. Les participants ont été outillés sur les responsabilités du journaliste en période de crise.

Tchagnao Arimiyao a été élu vendredi, Président du Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP). C’était à l’issue d’un scrutin uninominal qui l’opposait à trois autres candidats à savoir Loïc Lawson, Gérard Weissan et Joël Egah. M. Tchagnao succède ainsi à Jean Paul Agbo-Ahouelete et va diriger l’association durant les deux prochaines années. Le nouveau président du Conapp compte agir pour faire disparaître les goulots d’étranglement qui entravent l’évolution de la presse togolaise.

TGCEL Vogan Anfoin
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer