Depuis sa création, l’Agence des cafés Robusta d’Afrique et de Madagascar (ACRAM) a érigé son siège au Gabon, grâce à un accord de siège provisoire. Mais les choses sont définitives depuis quelques jours. Un accord de siège définitif lie désormais l’organisation à l’Etat gabonais.

L’Agence des cafés Robusta d’Afrique et de Madagascar (ACRAM) et la Fédération ghanéenne de café (CFG) ont conclu la semaine dernière à Accra, un accord de coopération. Les documents ont été paraphés par Anselme Gouthon, le président de l’ACRAM et Nathaniel Nsarko, le président de la CFG. Les deux entités comptent développer la filière café au Ghana.

Du 21 au 25 octobre 2018, l’édition 2018 du Salon international de l’alimentation s’est tenue à Paris. Cette année, le SIAL a invité l’Agence pour la valorisation des produits agricoles (AVPA), organisateur du concours international des cafés torréfiés destinés à primer les meilleurs cafés au monde. Le Togo a pris part à ce grand rendez-vous et a décroché 6 prix à l’issue du concours pour la qualité de son café robusta.

L’Organisation internationale du café (OIC) a tenu du 9 au 13 avril 2018 à Mexico la 121ème session de  son conseil. La session de Mexico a permis au Prof Jeffrey Sachs de présenter le résumé de l’étude pour l’amélioration des revenus des petits producteurs de café. A l’issue du conseil, il a été décidé de penser particulièrement aux effets dévastateurs des cours actuels du café sur les producteurs. Il est aussi évoqué le besoin de prendre de sérieuses mesures pour améliorer le revenu des producteurs. En marge des travaux, le togolais Anselme Gouthon, président l’ACRAM a été distingué pour ses efforts pour la promotion du café et la défense des petits producteurs.

La 6ème assemblée générale de l’Agence des Cafés Robusta d’Afrique et de Madagascar (ACRAM) et le 4ème colloque des chercheurs sur le café robusta africain se sont déroulés du 3 au 5 avril 2018 à Yaoundé au Cameroun. Ces deux activités étaient placées sous le thème : « Optimiser les partenariats pour une production de café Robusta de qualité en Afrique de l’ouest et du centre». Le rendez-vous de Yaoundé, présidé par Anselme Gouthon, le secrétaire exécutif du Comité de coordination pour les filières café et cacao du Togo (CCFCC), a été une occasion pour solutionner les problèmes de la culture du caféier en Afrique.

Du 10 au 12 juillet s’est déroulé à Medellin en Colombie le premier Forum mondial des pays producteurs de Café. Cette rencontre a enregistré la participation de Enselme Gouthon, le secrétaire exécutif du Comité de coordination pour les filières café et cacao du Togo (CCFCC) et également responsable de l’Agence des cafés Robusta d’Afrique et de Madagascar (Acram).

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer