Breaking News

Le Togo  dispose désormais d’une première version de sa stratégie nationale REDD+. L’étude qui fait suite à l’élaboration d’un document de Proposition de mesures pour l’état de préparation (R-PP)  à la REDD+ doit être soumis aux acteurs des cinq régionaux du Togo  avant sa validation. La série de ces  sessions régionales de validation a été lancée jeudi à Lomé par le ministre de l’environnement et des ressources forestières, André Johnson.

Le Togo observe vendredi sa  Journée nationale de l’arbre pour la 41e fois. La journée est placée cette année sous le thème : « Forêts urbaines et espaces verts, la qualité de vie pour tous ». A l’occasion, le ministre togolais de l’environnement et des ressources forestières, André Johnson invite les togolais à planter et à entretenir au moins un arbre de leur choix.

Le processus REDD+ vient de réaliser deux  études devant  lui permettre d’évaluer le potentiel réel du couvert végétal et diagnostiquer les causes profondes de la destruction des ressources forestières du Togo. Les résultats de ces  études font l’objet d’une assise nationale de deux jours ouverts lundi à Lomé. La validation desdits documents permettra essentiellement de disposer de données précises et d’affiner un peu plus les axes stratégiques préliminaires de la stratégie REDD+. C'est le ministre de l'environnement et des ressources forestières, André Johnson qui a ouvert les travaux.

Les manifestations devant marquer la deuxième édition de la Quinzaine  de l’Environnement et du Développement Durable (QEDD) ont été officiellement lancées mardi à Lomé par le ministre de l’environnement et des ressources forestières. André Johnson a,  à l’occasion, appelé à une synergie d’actions en vue de la recherche de solutions aux problèmes environnementaux à multiples facettes pour une gestion citoyenne du patrimoine environnemental du Togo.

Tout le Togo était en mode reboisement ce jeudi 1er juin, journée nationale de l’arbre. Le Premier ministre et son gouvernement ont montré la voie à suivre. Sélom Klassou  a planté un Senna siamea à la devanture de l'agence CEET de Kegue, situé en bordure du grand contournement. L'Université de Lomé et d'autres structures n'étaient pas du reste.

L'Union Européenne a signé vendredi avec le Togo, une convention de financement devant soutenir le pays dans la lutte contre les changements climatiques. Les documents ont été paraphés par le ministre togolais de l'environnement, André Johnson pour le Togo et  Karmenu Vella, commissaire de l'UE ainsi que les ambassadeurs de l'Union Européenne, Nicolas Berlanga-Martinez, de la France, Marc Fonbaustier et d'Allemagne, Christophe Sander. 

Il est observé ce vendredi 16 septembre, la journée internationale de la préservation de la couche d’ozone. La commémoration de cette année est placée sous le thème : « L’ozone et le climat : restaurés grâce à un monde uni ». Cette journée a pour slogan : «Œuvrer à réduire les HFC à fort potentiel de réchauffement global dans le cadre du Protocole de Montréal ».

Environ une trentaine de journalistes prennent part depuis lundi à une formation de trois jours sur le processus de réduction des émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD+) au Togo. L'initiative est du ministère en charge de l'environnement par le biais de l'Unité de Coordination Nationale REDD+ qui veut associer les médias dans la lutte contre la déforestation ou la dégradation des forêts au Togo.

Le ministre de l’environnement et des ressources forestières, André Johnson a donné mercredi en Conseil des Ministre, une communication sur une forte exportation du faux teck du Togo  vers certains pays asiatiques à partir du Port autonome de Lomé.

La 39e édition de la journée nationale de l’arbre a été observée mercredi sous le thème : « forêt et communauté ». La journée a été marquée par la mise en terre de plusieurs de plants en terre.

TGCEL Vogan Anfoin
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer