Le ministre de l'agriculture togolais multiplie ses actions pour préserver les agriculteurs de la pandémie COVID-19, qui a fait déjà 2 morts sur le sol togolais. Noël Bataka a rassuré les différents acteurs des chaînes de la valeur agricole des efforts précautions prises par le gouvernement en leurs faveurs.

Le ministre de l’agriculture, Koutéra Bataka, s’engage dans la lutte contre la propagation du coronavirus au Togo. Dans ce cadre, une rencontre a été organisée en début de semaine à l’endroit des acteurs des marchés, du port de pêche, des abattoirs, des groupements agricoles, des acheteurs, des négociants en gros et détails. L’initiative est également soutenue par le ministère de la santé, et de la sécurité.

Le Projet de développement rural intégré de la plaine de Mô (PDRI-Mô), lancé le 3 janvier 2012 par le chef de l’état Faure Gnassingbé ressort de nouveaux chiffres en termes d’avancées. Les résultats ont été révélés dans un communiqué du ministère de l’Agriculture, de la production animale et halieutique.

Une vingtaine d’acteurs des ONG et groupements agricoles des préfectures de Danyi et de Kpélé ont été formés sur les pratiques agro écologiques. L’initiative s’est déroulée du 26 au 28 février dernier au Centre d’Etudes et de Formation en Agro écologie (CEFA) de Tsiko.

25 gestionnaires de magasins, sont en formation depuis mercredi à Lomé. La formation est assurée par la Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP). Cette initiative est appuyée par la technique d’Afrique Verte Burkina de concert avec le Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA).

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) finance le coût du Projet d’appui au Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (ProMIFA). Cette action de FIDA vise à soutenir l’effort du gouvernement togolais. Dans ce sens, un consultant sera recruté pour un audit externe de la mise en œuvre du MIFA.

La 1ère édition de la Foire d’Exposition et de Promotion de la Consommation des Produits Agroalimentaires locaux (FEPAL) sera organisée du 24 avril au 1er mai à Baguida (Lomé). C’est un évènement parrainé par le ministre du commerce, de l’industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale, du ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique et du ministre du développement à la base, de l’artisanat et de l’emploi des jeunes en partenariat avec la Société Internationale de Consultance Agricole et ses partenaires.

Le ministre de l’Agriculture, Koutéra Bataka, s’est entretenu avec les différents acteurs impliqués dans la commercialisation de la noix de cajou. La rencontre a permis de communiquer essentiellement sur les priorités et défis de cette filière.

Le gouvernement togolais s’engage à faire du Projet de Développement Rural de la Plaine de Djagblé (PDRD), un moyen de lutte contre la pauvreté. Mis en œuvre avec le concours des partenaires le PDRD voit ses activités évoluer de jour en jour. 

Le  ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique a réaffirmé vendredi l’interdiction de l’utilisation de l’Atrazine et du Paraquat au Togo. La sortie de Koutera Badaka fait suite à la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux faisant état de l’usage de ces pesticides. M. Bataka appelle à signaler tout stock de ces deux produits, qui dit-il, sont dangereux.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer