Breaking News

Le Plan national de développement (PND), lancé le 4 mars dernier, a pour objectif la transformation structurelle de l’économie togolaise sur la période 2018-2022. Sa mise en œuvre nécessite une enveloppe de 4622 milliards de francs CFA. 65% de ce budget doit provenir du secteur privé. Pour mobiliser cette cible, le Chef de l’Etat s’est inscrit dans une démarche de diplomatie économique. Au cours de sa visite de 48 heures en Afrique du Sud, Faure Gnassingbé a convaincu plusieurs entreprises de ce pays dont Pembani-Remgro Fund, Dream Tech SA, Eskom, Transnet, Gijima Holdings, … attendues prochainement à Lomé.

Dans le cadre de la visite de travail qu’il effectue en Afrique du Sud, le Chef de l’Etat togolais a échangé mercredi avec son homologue sud-africain, Cyril Ramaphosa. L’audience entre les deux présidents a porté sur les relations bilatérales et sur les défis du continent africain. Le voyage a, par ailleurs, permis à Faure Gnassingbé de rencontre des hommes d’affaires sud-africains qui sont annoncés à Lomé prochainement.

Le Chef de l’Etat togolais séjourne depuis mardi en Afrique du Sud. Ce déplacement de Faure Gnassingbé fait suite à l’invitation de son homologue sud-africain, Cyril Ramaphosa. Il s’agit, selon la Présidence togolaise, d’une visite d’amitié et de travail au cours de laquelle seront évoquées les questions d’investissement et de la coopération entre les deux pays.

Jacob Zuma  n’est plus Président national du Congrès National Africain (ANC), parti politique sud-africain. Le très controversé Président sera désormais succédé par le vice-président Cyril Ramaphosa, déclaré élu lundi à la suite d’un scrutin tenu dans la nuit de samedi à dimanche.

TGCEL Vogan Anfoin
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer