L’Alliance Nationale des Consommateurs de l’Environnement au Togo (ANCE-Togo) se joint à nouveau au gouvernement togolais pour le combat contre la corruption. L’organisation de la société civile a rendu opérationnel jeudi ces Centres d’Assistance Juridique et d’Action Citoyenne (CAJAC). L’initiative soutenue par l’Union Européenne (UE),  le Pro-CEMA et Transparency International a pour but de converger les populations vers un endroit où se tourner si elles  ont des questions de nature juridique et pour rapporter les actes de corruption subis.

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-Togo) à bénéficier de l’appui financier de l’Union européenne et de Transparency International à travers le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, pour mettre en place trois Centres d’Assistance Juridique et d’Action Citoyenne (CAJAC) au Togo. Ces CAJAC qui sont créés et logés dans les bureaux régionaux à Lomé pour la région maritime, à Sokodé pour la région centrale et à Kara pour les populations de cette région, visent à autonomiser les témoins et victimes d’actes de corruption afin qu’ils puissent valoir leurs droits.

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement du Togo (ANCE-Togo) milite pour influer sur les prochaines réunions régionales et  internationales des conventions des parties sur les produits chimiques toxiques. Elle a lancé jeudi à Lomé un projet de plaidoyer pour la définition plus stricte des niveaux de contenu faible en  POP (Polluants Organiques Persistants) dans les conventions de Bâle et Stockholm, financée par IPEN (For a toxics-free future).

L’Alliance Nationale des Consommateurs de l’Environnement au Togo (ANCE-Togo) poursuit la lutte contre la corruption au Togo. L’ONG a ouvert mardi à Lomé une session nationale de renforcement des capacités des acteurs sur les instruments internationaux et les bonnes pratiques de lutte contre la corruption. L’initiative vise à soutenir les efforts du gouvernement dans la lutte contre ce mal dans le pays.

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement au Togo (ANCE-Togo) a délivré mardi des attestations aux membres volontaires de l’initiative pilote des coalitions communautaires anti-drogue dans les quartiers d’Agbalépédogan et de Kégué sur la prévention des troubles liés à la consommation des substances psychoactives. L’événement s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de prévention et de lutte communautaire contre l’usage des substances psychoactives. Il vise à encourager les acteurs à s’engager efficacement pour la réussite du projet.

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-Togo) fait le suivi des cibles de l’ODD 16 que le Togo compte intégrer dans ses politiques de développement durant l’année en cours. L’ONG vient d’élaborer un rapport parallèle sur l’Objectif de Développement Durable (ODD) 16 au Togo pour mesurer le niveau d’atteinte des cibles visées par le gouvernement. Le rapport qui  évalue aussi les efforts consentis pour la consolidation de la paix, l’amélioration de la justice et le renforcement des institutions avant 2030 au Togo  fait objet de validation au cours d’une session ouverte à Lomé.

L'Alliance Nationale des Consommateurs et de l'Environnement (ANCE-Togo) reste active dans la lutte contre la consommation de la drogue au Togo. L'organisation engagée à appuyer les efforts du gouvernement en matière de la lutte contre la drogue a sensibilisé mardi les acteurs sur l'importance d'écouter et de dialoguer avec les enfants et les jeunes sur les effets nocifs de l'usage des drogues.

Malgré l’interdiction, la vente en détail des cigarettes est toujours effective à de nombreux points, les lieux fréquentés par les jeunes sont les plus ciblés. C’est en substance  ce qui ressort du rapport d’étude sur la commercialisation en détail des cigarettes en Afrique. Les résultats ont été présentés à la presse  mercredi à Lomé par l’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE-Togo).

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement au Togo (ANCE-Togo) renfloue la caisse du Réseau Anti-Corruption (RAC-Togo).  En vue de lui  permettre de bien mener ses activités durant les deux prochaines années, l’ONG décide d’appuyer le Réseau avec une enveloppe financière de  50.000 euros. C’était à l’issue de l’assemblée générale élective du RAC-Togo tenue samedi à Lomé. L’initiative de l’ANCE-Togo s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet pilote d’actions  en justice pour lutter contre  la corruption (PPAJLCR) au Togo. Un projet  financé par  l’Union Européenne.

L'Alliance Nationale des Consommateurs et de l'Environnement (ANCE-Togo) était à Tchamba au nord du Togo la semaine dernière pour des gestes humanitaires et sociaux. Avec l'appui de la Fondation Crossroad limited de Hong Kong,  l'agence de Fabrice Ebeh a fait  divers dons de matériels scolaires, de vêtements, d'équipements médicaux, de matériels informatiques et du matériel et mobiliers de bureau aux habitants du canton de Goubi.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer