Breaking News

L'Alliance Nationale des Consommateurs et de l'Environnement du Togo (ANCE-Togo) a observé samedi à Lomé la journée mondiale de la lutte contre la corruption, commémorée chaque 9 décembre. L'événement a été marqué par une conférence de presse à travers laquelle, l'organisation a exposé aux médias les efforts et les défis qui existent dans la lutte contre le fléau de la corruption au Togo.

Le gouvernement togolais ne fera plus cavalier seul dans la promotion de la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion de la chose publique. Il devra désormais compter sur le Projet Pilote d'Action en Justice pour lutter contre la corruption. Un projet de l'Alliance Nationale des Consommateurs et de l'Environnement du Togo (ANCE Togo) lancé mardi à Lomé par le Président de la Haute Autorité de lutte contre la corruption et les infractions assimilées, en présence de Nicolas Berlanga-Martinez, le Chef de la délégation de l’Union Européenne au Togo et d'autres partenaires.

L'ANCE-Togo a le soutien des journaux nationaux pour mener à bien le Projet pilote d'actions en justice pour lutter contre la corruption (PPAJLCR). Une vingtaine de professionnels de médias viennent de donner leur accord pour accompagner le projet. C'était à l'issue d'une réunion de concertation tenue la semaine dernière au siège de l'ONG à Lomé.

La coalition anti-drogue du quartier d'Agbalépédogan a entamé mardi à Lomé une formation de deux jours sur la prévention des troubles liés à la consommation des substances psychoactives. Initiée par ANCE-Togo en collaboration avec la Coalition communautaire Anti-drogue d'Amérique (CADCA), la formation entend doter les participants des moyens leur permettant d'avoir de liens directs avec la localité qu'ils couvrent afin de réduire le taux d'abus de drogues.

L’Alliance Nationale des Consommateurs et l'Environnement au Togo (ANCE-Togo) appelle à un changement de stratégies dans la lutte contre la drogue au Togo. A ce jour où la communauté internationale célèbre la journée internationale contre l'abus et le trafic des drogues, l'ONG interpelle le gouvernement togolais à opter pour une approche participative pour réduire le taux d'usage des drogues.

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l'environnement du Togo (ANCE- Togo)  n'est pas restée en marge de la journée mondiale des consommateurs de cette année. L'ONG a rencontré ce mercredi 15 mars 2017, jour de cette célébration la presse pour faire l'état des lieux du droit des consommateurs à l'ère du numérique au Togo.

Le décret du gouvernement togolais portant suspension provisoire de toute autorisation de coupe et d'importation de faux tecks  sur le territoire national, pris en  conseil des ministres le 22 juin dernier est salué par l'Alliance Nationale des Consommateurs et de l'Environnement (ANCE). Devant la presse mardi, l’association s'est engagée à accompagner cette initiative et à collaborer avec le ministère en charge de l'environnement pour la bonne application de cette mesure. 

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE) est soucieuse de la prise en charge des personnes en relations avec la drogue. Ainsi dans le cadre de la célébration de la journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite des drogues, elle a organisé en collaboration avec l’Office central de répression et de trafic illicite de drogue et de blanchiment (OCRTIDB), une conférence de presse à Lomé.

Selon une enquête réalisée en 2016 auprès de 1000 étudiants de l'université de Lomé, 6% d'entre eux avaient déjà consommé des drogues. Cette enquête laisse entrevoir que la consommation des drogues ces dernières années au Togo s'est accentuée avec des conséquences drastiques allant jusqu' à freiner le développement du pays. Pour venir à bout de cette pratique l'ANCE Togo organise mardi une conférence sur la "prise en charge des personnes en relation avec les drogues au Togo".

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer